10.03.2020, Red Bull Arena, Leipzig, GER, UEFA CL, RB Leipzig vs Tottenham Hotspur, Achtelfinale, im Bild Marcel Sabitzer (r) (RB Leipzig) jubelt nach seinem Tor zum 1:0 mit Timo Werner (l)(RB Leipzig) // during the UEFA Champions League round of 16 match between RB Leipzig and Tottenham Hotspur at the Red Bull Arena in Leipzig, Germany on 2020/03/10. EXPA Pictures © 2020, PhotoCredit: EXPA/ Eibner-Pressefoto/ Tom Weller  *****ATTENTION - OUT of GER***** *** Local Caption *** (Tom Weller/Eibner/EXPA/PRESSE/PRESSE SPORTS)
Top 50 des plus beaux buts en Ligue des Champions

[VIDEO] La frappe dingue de Sabitzer à la 31e place de notre Top 50 des plus beaux buts de l'histoire de la Ligue des champions

Au coeur de notre semaine spéciale Ligue des champions (1992-2020), FF vous a concocté son Top 50 des plus beaux buts de l'histoire de la compétition. A la 31e place, la frappe à la trajectoire folle signée Sabitzer.

S'il peut parfois être difficile d'intégrer un but très récemment inscrit à un Top des plus beaux buts inscrits dans l'histoire d'une compétition, il a été impossible de mettre celui-ci de côté. Octobre dernier, dans un groupe G qui, comme pressenti lors du tirage au sort, s'annonce serré et indécis avec le Benfica, le Zénith Saint-Pétersbourg, Lyon et le RB Leipzig. Après deux rencontres, le Zénith et l'OL comptent quatre points tandis que Leipzig est un point derrière et que le Benfica n'a toujours pas ouvert son compteur. En Allemagne, les hommes de Julian Nagelsmann reçoivent ceux de Sergueï Semak. Et les coéquipiers de Branislav Ivanovic virent en tête à la demi-heure grâce à Yaroslav Rakitski, le défenseur du Zénith. Mais le RB Leipzig n'est pas l'une des équipes les plus agréables d'Europe à regarder pour rien.
Konrad Laimer égalise dès le début de la seconde période. Avant que Marcel Sabitzer ne confirme le come-back d'un but de génie. Après avoir travaillé au milieu, Leipzig trouve un décalage sur la gauche grâce à Emil Forsberg. Lukas Klostermann adresse un centre vers un Sabitzer absolument seul, excentré dans la surface. Un contrôle de la poitrine, quelques pas pour se resituer. Mais la décision est déjà prise. Devant Santos, l'Autrichien claque une demi-volée de l'extérieur du pied qui file dans la lucarne opposée de Keriakov avec une trajectoire absolument parfaite. Un délice.
 
Les deux onze de départ ce 23 octobre 2019
RB Leipzig : Gulacsi - Mukiele, Orban, Upamecano, Klostermann - Laimer, Kampl, Sabitzer, Forsberg - Werner, Lookman. Entraîneur : Julian Nagelsmann.
Zénith Saint-Pétersbourg : Keriakov - Karavaïev, Ivanovic, Rakitski, Santos - Barrios, Chatov, Ozdoïev - Dziouba, Druissi, Azmoun. Entraîneur : Sergueï Semak.
Timothé Crépin 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :