Championnat des étoiles
acheter
gravesen (thomas) sergio ramos henry (thierry) (LUTTIAU/L'Equipe)
Top 50 des plus beaux buts en Ligue des Champions

[VIDEO] Thierry Henry face au Real Madrid à la 50e place de notre Top 50 des plus beaux buts de l'histoire de la Ligue des champions

Au coeur de notre semaine spéciale Ligue des champions (1992-2020), FF vous a concocté son Top 50 des plus beaux buts de l'histoire de la compétition. Pour commencer, à la 50e place, voici Thierry Henry, époque Arsenal, impossible à stopper sur la pelouse du Real Madrid.

2006. L'année où les supporters d'Arsenal ont cru plus que jamais à un premier sacre en Ligue des champions. Mais les hommes d'Arsène Wenger avaient cédé en finale face au FC Barcelone de Ronaldinho. Et ce, avec un Jens Lehmann expulsé dès les vingt premières minutes, et un Sol Campbell qui avait ouvert la marque au Stade de France. Mais Samuel Eto'o et Juliano Beletti renversaient tout en fin de rencontre.

Le quarantième but de Thierry Henry en Ligue des champions

Dans une phase finale de C1 où les Gunners se seront frottés à trois équipes espagnoles. Le Barça, donc, Villarreal en demi-finales (1-0 ; 0-0), et le Real Madrid en huitièmes de finale. Après une phase de poules tranquille (cinq victoires, un nul face à l'Ajax, Thoune et le Sparta Prague), Arsenal était donc opposé aux Merengue dès les huitièmes. Des Madrilènes qui n'avaient accroché que la seconde place face à l'OL, premier. A Bernabeu, à l'aller, en tout début de seconde période, Thierry Henry part du rond central pour aller battre Iker Casillas après une chevauchée dingue. Ni Ronaldo, ni Guti, ni Sergio Ramos ne pouvaient le stopper. «Il y a des trucs comme ça que tu fais d'instinct, expliquera Henry après la rencontre. Quand je tente des accélérations comme celle-ci, c'est toujours pour aller au but mais tu sais comment ça commence et tu ne sais jamais comment ça finit. Cette fois, j'ai terminé avec le pied gauche.» Au retour, le Real ne pourra refaire son retard (0-0). Ce quarantième but en Ligue des champions de Thierry Henry aura été très important.
Les deux onze de départ ce 21 février 2006
Real Madrid : Casillas - Cicinho, Sergio Ramos, Woodgate, Roberto Carlos - Gravesen, Guti, Zidane - Robinho, Beckham, Ronaldo. Entraîneur : Lopez Caro.
Arsenal : Lehmann - Eboué, Kolo Touré, Senderos, Flamini - Gilberto Silva, Fabregas, Ljungberg, Hleb, Reyes - Henry. Entraîneur : Arsène Wenger.
Capitaine Thierry Henry avait fait mal à Ronaldo et Zinédine Zidane. (LUTTIAU/L'Equipe)
Capitaine Thierry Henry avait fait mal à Ronaldo et Zinédine Zidane. (LUTTIAU/L'Equipe)
Timothé Crépin 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :