Soccer Football - Premier League - Chelsea v Southampton - Stamford Bridge, London, Britain - October 17, 2020 Southampton's Che Adams scores their second goal Pool via REUTERS/Mike Hewitt EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club /league/player publications.  Please contact your account representative for further details. (Reuters)
Angleterre - 5e journée

2-0, 2-2, 3-2, 3-3, Kepa fautif, Timo Werner rayonnant : Chelsea a été accroché par Southampton

Samedi après-midi très animé à Stamford Bridge : grâce à un grand Timo Werner, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, Chelsea pensait l'emporter en s'employant face à Southampton. Sauf que les Saints ont égalisé dans le temps additionnel (3-3). Kepa et Zouma se sont troués.

Ils peuvent s'en mordre les doigts. Opposé à Southampton ce samedi, Chelsea a dû concéder le nul dans les tous derniers instants (3-3). Dans la lignée de leur début de saison, les Blues se sont montrés dangereux devant grâce aux talents de Christian Pulisic, Kai Havertz et surtout Timo Werner, auteur de ses deux premiers buts en Premier League. Mais les hommes de Frank Lampard ont continué d'afficher de terribles signes de faiblesse sur le plan défensif, à l'image d'un Kepa Arrizabalaga une nouvelle fois fautif sur le deuxième but des Saints. Un résultat qui ne va pas rassurer une équipe qui a déjà encaissé neuf buts en cinq rencontres de Premier League, beaucoup trop pour espérer se montrer à la hauteur d'un mercato ambitieux.

Lire aussi :
- Pas de vainqueur dans le derby de la Mersey
- Le classement de la Premier League
Les Londoniens avaient pourtant pris la rencontre par le bon bout. Malgré les absences de Thiago Silva, encore fatigué de son long voyage au Pérou avec la sélection brésilienne, et Edouard Mendy, blessé à la cuisse, les coéquipiers de Ngolo Kanté ont été ambitieux d'entrée. Par un pressing tout-terrain, ils ont asphyxié les joueurs de Southampton, qui voyaient alors des vagues bleues déferler en direction de leurs cages. Récupérant les ballons très haut, les Blues se montraient très vite dangereux. Par Ben Chilwell d'abord, auteur d'un bon match sur son côté gauche, qui sollicitait d'entrée Alex McCarthy (3e). Puis le couperet tombait rapidement par l'intermédiaire de Timo Werner. Toujours dans les bons coups, l'Allemand se jouait magnifiquement de Jan Bednarek en laissant passer le ballon entre ses jambes puis slalomait dans la défense des Saints et voyait sa frappe croisée finir au fond des filets (1-0, 15e). Mais l'ancien de Leipzig ne se contentait pas de sa première réalisation en Premier League. Après un superbe ballon de Jorginho dans la profondeur, il éliminait McCarthy d'un sombrero bien senti et marquait dans le but vide (2-0, 28e).

Kepa encore fautif

A ce moment, on se disait que Chelsea allait dérouler et que rien ne pouvait les inquiéter. Mais les Blues sont retombés dans leurs travers. Sur une perte de balle d'Havertz à quarante mètres de ses buts, Che Adams lançait Danny Ings qui effaçait facilement Kepa et réduisait l'écart juste avant la pause (2-1, 43e). Le portier espagnol, qui a encaissé six buts sur les neuf derniers tirs cadrés qu'il a subi, se rendait coupable d'une énième erreur au retour des vestiaires. Sur une remise trop peu appuyée de Kurt Zouma, il manquait complètement le ballon et permettait à Che Adams d'égaliser (2-2, 57e). Même s'ils repassaient devant rapidement par l'intermédiaire de Kai Havertz (3-2, 59e), les Blues restaient à portée de tir des Saints qui jouaient leur va-tout. Et la sentence tombait dans les tous derniers instants, quand Jannick Vestergaard déviait de la tête une reprise de Theo Walcott dans le but de Kepa (3-3, 90+5). Logiquement puni pour ses manques défensifs, Chelsea laisse ainsi passer l'occasion de revenir à hauteur de Liverpool, tenu en échec par Everton plus tôt dans la journée. - B. D.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :