cannavaro (fabio) (L'Equipe)
Palmarès Ballon d'Or

Cannavaro, roi de la défense

Palmarès Ballon d'Or

Cannavaro, roi de la défense

Excepté 1978 (Keegan), une Coupe du monde réussie à quelque titre que ce soit a toujours entraîné son auteur vers son rêve en or. 2006 n'échappa pas à cette règle pour tirer par le haut Fabio Cannavaro et Gianluigi Buffon dans une espèce de match entre frères ennemis qui n'a pas été sans rappeler les précédents Beckenbauer-Müller (1972) et Ronaldo-Roberto Carlos (2002). Deux défenseurs en tête au classement, qui plus est de la même nationalité et pour un temps du même club, cela ne s'était jamais vu. La victoire de Cannavaro s'est dessinée dès le début du vote. Elle a récompensé une Coupe du monde exceptionnelle de tenue (aucun carton jaune), de régularité (sept matches), de propreté dans la relance et de rendement dans le combat. Quarante-neuf points devant le second : il s'agit d'un écart appréciable, parmi les quinze premiers de l'histoire, le plus large relevant de la propriété de Zidane (176 points en 1998) et le plus étroit de Bobby Charlton (1 point en 1966). Le Real Madrid obtenait, par son intermédiaire, son sixième Ballon d'Or, de telle sorte qu'il rejoignait Barcelone et se rapprochait de Milan (7) et de la Juve (8).

Le combat à coeur et à corps

C'est une culture tactique et une tradition défensive pure qui s'incarnent dans les qualités physiques hors normes, et taillées pour l'emploi -- en dépit de son mètre soixante-seize --, du nouveau Ballon d'Or. Les capacités de leadership de Cannavaro terminant d'en faire un vrai géant défensif. Sur un plan morphologique, il est avant tout une incroyable boule de muscles et un monstre d'énergie, développant une puissance que son gabarit ne lui garantissait pas nécessairement au départ. Un atout majeur qui lui permet de jaillir et de se retourner très vite, de devancer ses adversaires au démarrage et de faire la différence sur les cinq premiers mètres grâce à la fréquence de ses petites foulées, a fortiori lorsqu'il se trouve face au jeu.

Par son charisme et son expérience, par sa présence et l'étendue de son registre défensif, par sa capacité de concentration et son autorité, par la force de sa voix et de ses gestes, il est aussi celui qui, dans l'équipe, rassure, organise, indique, replace, corrige, rééquilibre et canalise toutes les forces collectives. Une certitude ? Sa force mentale, ses aptitudes au commandement d'une défense, son influence sur le groupe, sa maîtrise, son sang-froid, son savoir-faire et sa fiabilité dans les grands rendez-vous le trahissent très rarement. Culturellement, le duel et le marquage constituent son principal fonds de commerce, et dans les un contre un, que ce soit dans les tacles au sol, indifféremment côtés extérieur et intérieur, ou dans le jeu aérien, on ne lui connaît guère d'équivalent aujourd'hui.

Fiche joueur

Nom: FABIO CANNAVARO
 
Nationalité : italienne. 
 
Né le : 13 septembre 1973, à Naples (Italie). 
1,76 m, 75 kg. 
 
Poste : défenseur. 
 
Clubs : Italsider Bagnoli (1983-84), Naples (1984-1995), Parme (1995-2002), Inter Milan (2002-2004), Juventus Turin (2004-2006), Real Madrid (2006-2009), Juventus Turin (2009-2010), Al-Ahli Dubaï (2010-2011). 
 
Palmarès : Coupe du monde 2006 ; Championnat d'Europe Espoirs 1994, 1996 ; Coupe UEFA 1999 ; Championnat d'Espagne 2007 et 2008 ; Supercoupe d'Espagne 2008 ; Coupe d'Italie 1999, 2002 ; Supercoupe d'Italie 1999 ; Bilan en équipe d'Italie : 136 sélections, 2 buts. 
 
Bilan en phase finale de Coupe du monde :  4 participations (1998, 2002, 2006, 2010), 18 matches. 
 
Palmarès Ballon d'Or : vainqueur en 2006.

Classement Ballon d'Or 2006

1. CANNAVARO (Italie - Real Madrid), 173 pts. 
 
2. BUFFON (Italie - Juventus Turin), 124 pts. 
 
3. HENRY (France - Arsenal), 121 pts. 
 
4. RONALDINHO (Brésil - Barcelone), 73 pts. 
 
5. ZIDANE (France - Real Madrid, puis arrêt), 71 pts. 
 
6. ETO'O (Cameroun - Barcelone), 67 pts. 
 
7. KLOSE (Allemagne - Werder Brême), 29 pts.
 
8. DROGBA (Côte d'Ivoire - Chelsea), 25 pts. 
 
9. PIRLO (Italie - Milan), 17 pts. 
 
10. LEHMANN (Allemagne - Arsenal), 13 pts. 
 
11. DECO (Portugal - Barcelone), KAKÁ (Brésil - Milan), 11 pts. 
 
13. RIBÉRY (France - Marseille), 9 pts. 
 
14. CRISTIANO RONALDO (Portugal - Manchester United), GATTUSO (Italie - Milan), VIEIRA (France - Inter Milan), 5 pts.
 
16. ETO'O (Cameroun - Barcelone), 67 pts. 
 
17. LAMPARD (Angleterre - Chelsea), PODOLSKI (Allemagne - Bayern Munich), PUYOL (Espagne - Barcelone), 3 pts. 
 
20. JUNINHO (Brésil - Lyon), MESSI (Argentine - Barcelone), TERRY (Angleterre - Chelsea), TONI (Italie - Fiorentina), ZAMBROTTA (Italie - Barcelone), 2 pts. 
 
25.LAHM (Bayern Munich), VILLA (Espagne - Valence), 1 pt. 
 
Réagissez à cet article
500 caractères max