kaka (L'Equipe)
Palmarès Ballon d'Or

Kakà dans le grand monde

Palmarès Ballon d'Or

Kakà dans le grand monde

Vainqueur du premier Ballon d'Or mondialisé (le jury passa cette année là de 53 journalistes à 96), Kakà déboucha en tête dans toutes les Confédérations : Europe, Asie, Afrique, Concacaf, Océanie, Amérique du Sud. Il l'emporta partout, soit devant Cristiano Ronaldo soit devant Lionel Messi, seul Didier Drogba étant venu bousculer le trio pour mieux prendre la troisième place du vote africain. L'année du Brésilien fut éblouissante en abattage, en élégance, en efficacité (10 buts en Ligue des champions) ainsi qu'en prestance personnelle. On ne retrouvait pas le style syncopé ou trépidant d'un Ronaldo ou d'un Ronaldinho, voire d'un Rivaldo, ses prédécesseurs brésiliens au palmarès, mais plutôt un certain classicisme dans l'expression. Sa victoire ne fit donc aucun doute dans la traversée d'un scrutin qui ne donna lieu à aucun soubresaut : mieux que l'écart creusé sur Cristiano Ronaldo et Messi, la moyenne des points par juré dit l'adhésion du jury mondial de /France Football/ au nom, au style et à la personne même de Ricardo Kaka : 4,70. Cela le classait à la neuvième place d'un peloton composé de Platini 1984 (4,92), Platini 1985 et Rummenigge 1980 (4,88), Papin 1991 (4,86), Zidane 1998 (4,78), Van Basten 1988 (4,77), Baggio 1993 (4,73), Matthaus 1990 (4,72)...

Le mythe brésilien en marche

Deuxième attaquant, le Brésilien allie à la fois puissance, vitesse, créativité, adresse et efficacité. Si bien qu'il excelle indifféremment dans les deux registres. Il est de la lignée de Zico, Socrates ou Rai, un ancien de Sao Paulo, comme lui. Un formidable compromis d'élégance, de classe, de simplicité, de justesse et d'efficacité, qui perpétue le mythe du football brésilien, celui d'un jeu à la fois esthétique, artistique, joyeux et imaginatif. Un redoutable leader d'attaque, qui marque et fait marquer. Qui rend soudainement ses partenaires meilleurs et ses adversaires ordinaires. Qui accélère le jeu et change à lui seul le rythme de la partie. Qui sait trouver et créer les espaces. Qui résout les problèmes techniques les plus tordus et gagne les matches les plus compliqués. Mais un leader qui sait aussi rester en permanence au service de l'équipe, s'adapter à la demande et s'accommoder de toutes les situations, tant son registre est aujourd'hui complet, son influence sensible dans toutes les zones offensives, et son désir permanent de rechercher l'action décisive. (...) si le lauréat 2007 est capable de créer des différences énormes lorsqu'il percute, perfore, élimine et prend des risques, il demeure aussi un merveilleux compagnon de jeu, dont l'instinct, la compréhension des appels et des déplacements de l'autre, et la capacité à orienter le mouvement ou désorienter l'adversaire par la passe, n'ont pas de prix.

Fiche joueur

Nom: KAKÁ - Ricardo Izecson dos Santos Leite
 
Nationalité : brésilienne. 
 
Né le : 22 avril 1982, à Brasilia (Brésil). 
1,83 m ; 73 kg. 
 
Poste : 
 
Clubs : Sao Paulo (2001-2003), Milan AC (2003-2009), Real Madrid (depuis 2009). 
 
Palmarès : Coupe du monde 2002; Coupe des Confédérations 2005 et 2009; Ligue des champions et Supercoupe d'Europe 2007 ; Coupe du monde des clubs 2007 ; Championnat d'Italie et Supercoupe d'Italie 2004 ; Coupe d'Espagne 2011. 
 
Bilan en équipe du brésil: 82 sélections A, 27 buts. 
 
Bilan en phase finale de Coupe du monde :  3 participations (2002, 2006, 2010), 10 matches, 1 but. 
 
Palmarès Ballon d'Or : vainqueur en 2007.

Classement Ballon d'Or 2007

1. KAKA (Brésil-Milan), 444 pts. 
 
2. CRISTIANO RONALDO (Portugal-Manchester United) , 277 pts. 
 
3. MESSI (Argentine-Barcelone), 255 pts. 
 
4. DROGBA (Côte d'Ivoire-Chelsea), 108 pts. 
 
5. PIRLO (Italie-Milan), 41 pts. 
 
6. VAN NISTELROOY (Pays-Bas, Real Madrid), 39 pts. 
 
7. IBRAHIMOVIC (Suède-Inter Milan), 31 pts. 
 
8. FABREGAS (Espagne-Arsenal), 27 pts. 
 
9. ROBINHO (Brésil-Real Madrid), 24 pts. 
 
10. TOTTI (Italie-Roma), 20 pts. 
 
11. KANOUTE (Mali-Séville), 19 pts. 
 
12. RONALDINHO (Brésil-Barcelone), 18 pts. 
 
13. GERRARD (Angleterre-Liverpool), 17 pts. 
 
14. MESSI (Argentine-Barcelone), 255 pts. 
 
15. DROGBA (Côte d'Ivoire-Chelsea), 108 pts. 
 
16. PIRLO (Italie-Milan), 41 pts. 
 
17. VAN NISTELROOY (Pays-Bas, Real Madrid), 39 pts. 
 
18. IBRAHIMOVIC (Suède-Inter Milan), 31 pts. 
 
19. FABREGAS (Espagne-Arsenal), 27 pts. 
 
24. ROBINHO (Brésil-Real Madrid), 24 pts. 
 
26. TOTTI (Italie-Roma), 20 pts. 
 
27. KANOUTE (Mali-Séville), 19 pts. 
 
29. RONALDINHO (Brésil-Barcelone), 18 pts. 
 
30. BERBATOV (Bulgarie-Tottenham), ETO'O (Cameroun, FC Barcelone), GIGGS (Galles-Manchester United), OCHOA (Mexique-America Mexico), TEVEZ (Argentine-Manchester United), VAN PERSIE (Pays-Bas-Arsenal), 1 pt 
 
Réagissez à cet article
500 caractères max