Les femmes iraniennes ont pu acheter des billets pour assister au match de leur pays face au Cambodge. (Presse Sports)
IRN

3 500 supportrices de l'Iran attendues pour le match face au Cambodge

Autorisées à acheter des billets, une première depuis près de 40 ans, 3 500 supportrices iraniennes devraient assister, ce jeudi, au match de qualification à la Coupe du monde 2022 de l'Iran face au Cambodge.

Pour la première fois depuis près de quarante ans, les supportrices iraniennes ont été autorisées à acheter des billets pour assister à un match de football. Cette ouverture intervient après la mort d'une supportrice, Sahar Khodayari, qui s'est immolée par le feu mi-septembre après son arrestation pour avoir tenté d'entrer dans un stade.
La FIFA avait alors accentué sa pression sur l'Iran, menaçant le pays de sanctions, pour permettre aux femmes d'assister aux matches de football masculin. Très vite après la révolution islamique de 1979, l'accès aux stades a été interdit aux femmes iraniennes, officiellement pour les protéger de la grossièreté masculine.
Femmes dans les stades : une délégation de la FIFA présente pour Iran-Cambodge ?
Elles devraient ainsi être près de 3 500 à assister ce jeudi au match de l'Iran face au Cambodge, à Téhéran, dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2022.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :