Memphis Depay. (L'Equipe)
Angleterre

5 choses à savoir sur Memphis Depay

Malgré la défaite sur la pelouse du PSV mardi soir (1-2), Memphis Depay a encore marqué pour Manchester United. Voici cinq choses à savoir sur l'ailier néerlandais, recruté cet été par les Red Devils pour 30M€.

1. Il refuse d'utiliser le nom de son père

Memphis Depay est le fruit de l'union entre une Néerlandaise et un Ghanéen. Ce dernier ne remplira jamais son rôle de père et abandonne sa famille alors que le jeune garçon souffle ses quatre bougies. Profondément blessé, le jeune attaquant décide en 2012 de ne plus porter le nom de cet homme qu'il rejette. «Car il ne le mérite pas», dit-il, avant de clôturer le sujet : «La cassure avec mon père est irréparable. Je ne lui parle plus. Je n'ai aucun contact avec ma famille du côté paternel. Et je n'en aurai plus jamais.» Depuis, vous pouvez donc voir son dos floqué du simple «Memphis».

2. Son premier tatouage est dédié à son grand-père maternel

Tel un rappeur, Memphis arbore un nombre impressionnant de tatouages. Sur le cou, le torse, le tibia droit, le mollet gauche et les deux bras. Mais le plus important reste toujours le premier. Celui-là, placé sur le bras gauche, était dédié au père de sa mère. Décédé le lendemain de son quinzième anniversaire, cet homme occupait une grande place dans son cœur. Celle du père qu'il n'avait jamais eu. A son propos, il a ainsi expliqué : «Cet homme m'a donné beaucoup de force et a vraiment pris soin de moi.»

Know this guy since we we're 12. I love this guy!

Une photo publiée par Memphis (@memphisdepay) le 18 Juin 2015 à 12h22 PDT

3. Il a fait du rap !

Rien d'étonnant à ce que le joueur (21 ans) soit fan de hip-hop. Mais qu'il ait tenté sa chance, c'est plus inhabituel. Tout le monde découvre ses talents de rappeur en 2013, lorsque sort une publicité pour un rasoir électrique de la marque Phillips.
Mais les vrais fans du tatoué les connaissaient déjà, grâce à une chaîne YouTube sur laquelle notre cher Memphis partageait des morceaux de son groupe Rotterdam Airlines ! Le premier morceau s'appelle “Flexin”, MC Memphis prend le MIC à 1min45 secondes. Régalez-vous !
Le deuxième s'intitule “Racks”. Et Memphis débarque à 2min16, pour nous faire apprécier une fois de plus son flow nonchalant.

4. Il customise ses chaussures pour les grandes occasions

Sous contrat avec l'équipementier américain Under Amour depuis le 1er mars 2015, l'ailier hollandais arbore parfois des modèles uniques. Une pratique déjà en vogue depuis plusieurs années à laquelle il n'échappe pas lorsqu'il montre sur Instagram ses crampons réservés à ses premiers buts en Premier League et Ligue des Champions.
 
«Je marque mon 1er but en Ligue des Champions»

Great feeling to slay my first giant with @ManUtd. Time for the next one @UnderArmour. #SlayYourNextGiant

Une photo publiée par Memphis (@memphisdepay) le 18 Août 2015 à 14h27 PDT

“Je marque mon 1er but en Premier League”
(L'Equipe)
(L'Equipe)

Honored to be the next #7. Time to make my presence felt #SlayYourNextGiant #IWILL #TeamUA

Une photo publiée par Memphis (@memphisdepay) le 7 Août 2015 à 9h06 PDT

5. Il a soutenu financièrement son demi-frère, avant d'abandonner

Malgré ses déboires familiaux, Memphis Depay a longtemps aidé son demi-frère ghanéen, financièrement parlant. Devant l'ingratitude de ce dernier, qui continua gaiement ses allers-retours en prison tout en dépensant les sommes reçues, Memphis se rendit à l'évidence. Et il arrêta de l'aider.

Maxime Lavoine
Réagissez à cet article
500 caractères max