djilobodji (papy) *** Local Caption *** (PORCU FRED/PRESSE SPORTS)
Discipline

6 matches de suspension pour Djilobodji (Guingamp), 3 pour Naldo (Monaco) et Thauvin (OM)

Les sanctions sont tombées. Et elles sont plutôt lourdes. Auteur d'une grosse faute sur Chavarria, le Guingampais Djilobodji prend six matches de suspension. Naldo (Monaco) prend lui trois matches, comme Thauvin (OM), qui en compte un avec sursis.

La commission de discipline de la LFP était réunie ce mercredi soir. Et elle avait du travail. Coupable d'une grosse faute samedi sur le Rémois Chavarria, le défenseur de Guingamp écope de six matches de suspension. Le défenseur monegasque Naldo, expulsé à Dijon pour un tacle violent, écope lui de trois matches. Florian Thauvin (OM), exclu contre Lille vendredi lui, est lui suspendu trois matches dont un avec sursis. A noter, également, la suspension de Rudi Garcia «de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles»
pour un match ferme plus un avec sursis.

Les sanctions

Six matchs de suspension : Papy Djilobodji (Guingamp)
 
Trois matchs de suspension dont un par révocation du sursis : Naldo (Monaco)
 
Trois matchs de suspension dont un avec sursis : Florian Thauvin (Marseille)
 
20e journée : FC Nantes-Stade Rennais du 12 janvier 2019 : Comportement de M. Waldemar Kita, président du FC Nantes, un mois de suspension dont deux matches par révocation du sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 5 février 2019 à 0h00.
 
22e journée : Olympique de Marseille-LOSC du 25 janvier 2019 : Comportement de M. Rudy Garcia, entraineur de l'Olympique de Marseille, deux matchs de suspension dont un avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 5 février 2019 à 0h00.
Réagissez à cet article
500 caractères max
kikou45 31 janv. à 1:28

Quand ça va mal ...ça va mal !!Allez l.OM

ADS :