Vahid Halilhodzic (JPN), MARCH 27, 2018 - Football / Soccer : International friendly match between Japan 1-2 Ukraine at Stade Maurice Dufrasne in Liege, Belgium.(Photo by AFLO) (Atsushi Tokumaru/AFLO/PRESSE S/PRESSE SPORTS)
Info FF

À deux mois de la Coupe du monde, Vahid Halilhodzic n'est plus le sélectionneur du Japon

FF vous l'apprenait hier soir, la nouvelle a été officialisée ce lundi : Vahid Halilhodzic n'est plus le sélectionneur du Japon. Et ce, à deux mois de la Coupe du monde.

À 67 jours de la Coupe du monde 2018 en Russie, le Japon n'a plus de sélectionneur national. Comme révélé par Fuji TV, chaîne de télévision locale, la Fédération nipponne a en effet décidé de mettre fin aux fonctions de Vahid Halilhodzic. L'ancien entraîneur du PSG et de Lille quitte le bateau japonais trois ans après en avoir pris les rênes. Déjà rentré en France, et «K-O debout» selon un proche de l'entraîneur bosnien, Halilhodzic n'aurait pas convaincu ses dirigeants après les deux derniers matches amicaux assez brouillons des Japonais face au Mali (1-1) et à l'Ukraine (1-2).

Des prestations qui faisaient écho à des rencontres déjà compliquées en octobre (courte victoire sur la Nouvelle-Zélande, nul face à Haïti) et novembre (défaites devant le Brésil et la Belgique). Mais cela ne serait pas la seule raison : plusieurs anciens joueurs de la sélection, écartés par Vahid Halildhozic, auraient également agi auprès de la Fédération. Au point, donc, de signer la fin de l'aventure du technicien, injoignable ce dimanche soir.

Halilhodzic avait connu le même sort en 2010

Âgé de 65 ans, Vahid Halilhodzic ne vivra donc pas une deuxième Coupe du monde en tant que sélectionneur après sa superbe aventure avec l'Algérie en 2014 (éliminée en huitièmes de finale, en prolongation, par l'Allemagne, future championne du monde). Surtout, une telle situation se produit pour la deuxième fois dans sa carrière de sélectionneur. En effet, il y a huit ans, alors qu'il avait qualifié la Côte d'Ivoire pour le Mondial en Afrique du Sud, "Coach Vahid" avait été écarté quasiment au même moment. Cruel.
Christophe Larcher et Rémy Lacombe
Réagissez à cet article
500 caractères max
lazhar77 9 avr. à 0:21

Wahid simplement eat hero,l'autres federations led deus fait le mal.par CE le general he j'aime pas covertures les chooses.end demands LA retour de CE hero avec el hadj RAOURAOUA????????????????

lazhar77 9 avr. à 0:12

Halilo le hero. Mai's kes deus federation fail le mal avec se entraineur.as CE que le far demands de LA detour de CE general halilo

cherif.bouchelaghem 8 avr. à 21:32

"L'ancien entraîneur du PSG et de Lille" je pense que cité qu'il était sélectionneur de l’équipe d'Algérie serait dans le contexte de l'article!

voir toutes les réactions