Racisme

À Guimaraes, Moussa Marega (Porto) a quitté le terrain à cause de cris racistes

Excédé, l'attaquant du FC Porto a quitté le terrain à cause des cris racistes des supporters du Vitoria Guimaraes.

Moussa Marega, l'attaquant international malien (28 ans, 18 sélections), a quitté le terrain dimanche à Guimaraes après avoir été victime d'insultes à caractère raciste de la part de supporters du Vitoria. Ces derniers s'en sont pris au joueur du FC Porto après son but, inscrit à l'heure de jeu.
Portugal : Porto revient à un point de Benfica
Excédé, dans une colère folle, Marega a pris la décision de sortir. Il a demandé le changement. Ses coéquipiers ne l'ont pas soutenu dans sa démarche. Ils ont même essayé de le retenir sur la pelouse plusieurs minutes. Sergio Conceiçao a, lui, essayé de le calmer, après avoir fait part de son courroux au public, mais Marega n'a pas flanché. Il est entré dans le tunnel des vestiaires en faisant des doigts d'honneur au public. Et s'était pris un carton jaune pour avoir célébré son but avec un des sièges noirs du stade qui lui avait été lancé depuis les gradins.
Il a été remplacé par Wilson Manafa (72e). Le FC Porto l'a emporté 2 à 1.
Toujours aussi énervé, il s'est fendu d'un message incendiaire sur les réseaux sociaux : « Je voudrais juste dire à ces idiots qui viennent au stade pour faire des cris racistes... Allez vous faire foutre ! Et je remercie également les arbitres de ne pas m'avoir défendu et de m'avoir donné un carton jaune parce que je défends ma couleur de peau. J'espère ne plus jamais vous revoir sur un terrain de football ! VOUS ÊTES UNE HONTE !!! »
Réagissez à cet article
500 caractères max
Kiwi1212 17 févr. à 0:09

Il a eu raison. Il faut en identifier quelques uns et les interdire de stade, ils pourront insulter leur télé et ça fera moins de débiles dans les tribunes.

Fr4ncky 16 févr. à 22:41

Il avait totalement raison sur toute la ligne, jusqu'aux doigts d'honneur. L'arbitre aurait dû le soutenir plutôt que le sanctionner lors de sa célébration. Pour autant, il aurait aussi pu lui sortir un rouge pour punir ses doigts d'honneur. Honte au racisme.

ADS :