(L'Equipe)
C'est mon avis

À lire cette semaine dans France Football, l'avis de Patrick Sowden : Gradel, et pis c'est tout !

Pour notre journaliste Patrick Sowden, le capitaine du TFC Max-Alain Gradel est le seul joueur toulousain qui montre un tant soit peu d'ambition. Surtout, il maintient le club à flot.

On entend souvent parler du manque d'intérêt des Toulousains pour leur équipe de foot. Mais peut-on blâmer ceux qui font l'impasse sur le Stadium ? Cela fait plus de cinq mois (1-0, le 25 août, contre Nîmes) que les fidèles courageux espèrent une victoire à la maison. Dix matches plus tard, ils attendent toujours. Par habitude, sans doute, car il n'y a pas de quoi s'emballer. Au TFC, on ne s'agite que quand on est mené parce qu'avant faudrait pas désorganiser le bloc équipe. Le seul qui ne se résout pas à ce manque d'ambition, c'est le capitaine Max-Alain Gradel. Il tente, dézone, construit. Du moins il essaie, avec beaucoup de déchet, de passes mal dosées, de mauvais choix parfois, mais une volonté manifeste d'électrochoc pour ranimer l'encéphalogramme plat. Contre Reims, il a fallu attendre la 80e minute pour voir le premier tir cadré toulousain, un superbe enchaînement de Gradel pour son neuvième but de la saison, le premier de 2019. Avec ses quatre passes décisives, l'Ivoirien est impliqué dans plus de la moitié des buts de son équipe (23). Où en serait le TFC sans lui ? À la bagarre tout au fond du classement, une place en rapport avec le spectacle proposé.

Patrick Sowden

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :