(L'Equipe)
à lire dans FF

A lire cette semaine dans France Football, l'interview de Antoine Griezmann : «Un Français doit être Ballon d'Or !»

Vainqueur de la Coupe du monde et de la Ligue Europa, le Français connaît une année 2018 hors du commun qui l'installe comme l'un des favoris au Ballon d'Or France Football. Même s'il reconnaît que plusieurs Bleus feraient de tout aussi beaux lauréats. Extraits de l'entretien à retrouver dans FF.

La victoire en Coupe du Monde...

«C'est incroyable. Il n'y a pas de mot, juste plein d'émotions. Tu ne sais pas où donner de la tête, tu ne sais pas si tu dois aller vers les supporters, ta famille, tes coéquipiers. Tu fais un peu tout et n'importe quoi. Dans le vestiaire, pareil, c'était la folie. J'ai fait un direct sur Instagram, et après, je me suis posé. C'est à ce moment-là que tu te dis : "Putain, on l'a fait !" Après, tu regardes à droite, à gauche, tu vois tes coéquipiers qui sont comme des dingues avec la Coupe. C'est incroyable.»

Ses vacances...

«On avait même prévu de passer des vacances ensemble, avec une dizaine de gars. Mais j'ai une fille qui voulait son papa ! (Sourire.) On le fera peut-être l'été prochain. Mais, on s'est envoyés des messages, des photos de ce qu'on faisait, des vidéos. On a un groupe WhatsApp de la sélection. C'est Ben Mendy qui l'a créé.»

Sur Kylian MBappé...

«Il me rappelle Cristiano quand il était à Manchester. Cristiano, c'était le gars qui jouait sur le côté, qui dribblait beaucoup et qui marquait, mais qui ne cherchait pas forcément le but. Et quand Kylian fera ce que Cristiano a fait à Madrid, c'est à dire ne penser qu'au but, il va en mettre cinquante, pareil.»

Sur la fête au Stade de France...

«J'ai envoyé un message au coach pour savoir si on pouvait faire quelque chose. Je venais de faire ça avec le club, après la Supercoupe d'Europe. C'était trop bien. Je lui ai dit : "Pourquoi on ne ferait pas pareil, coach ? On amène la Coupe, on fait la présentation de chaque joueur, et après on fait un tour de stade." Il fallait qu'on ait un truc avec nos supporters. Le coach a bien aimé l'idée et en a parlé au président.»

Sur le Ballon d'Or...

«Pour moi, c'est un rêve. Historiquement, c'est le top du top. Il n'y a que des cracks, que des exemples parmi les vainqueurs. Ce serait un rêve de devenir un exemple pour les autres.»

Sur les Français et le Ballon d'Or...

«On a été champions du monde, on fait partie de la meilleure équipe du monde. Dans cette meilleure équipe du Monde, il doit y avoir le meilleur joueur du monde, non ? En tout cas, c'est ce que moi je pense. Après, ce sont des votes, des opinions, des jugements différents. Mais je pense qu'un Français doit être Ballon d'Or.»
Olivier Bossard , à Madrid
L'entretien exclusif d'Antoine Griezmann est à retrouver dans le nouveau numéro de France Football, disponible en kiosques dès mardi ou ici en version numérique.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gascon64 14 oct. à 5:42

De toute facon ce ballon d'or est decribilisee depuis des annees. Il n'a plus de valeur, c'est un ballon attaquant. les stats de passes decisive, nombre de buts, LDC gagner. A partir de la... Inesta, aurait du l'avoir, Neuer, Casillas aussi, mais ils ne marquent pas de buts, donc pas de ballon d'or. Si je me rapelle bien, le ballon d'or(dure) est le meilleur joueur non ?? maintenant c'est celui qui marque, donner-le a Griezmann ou M'Bappe, il joue au PSG. Encore plus decribiliser ce ballon d'or.

tonymark 12 oct. à 22:13

Wow

leprofess 11 oct. à 16:56

Sur les Français et le Ballon d'Or... : c'est pour cette raison que vous avez rayé la "cosultation" #Ballondor où Messi avait 48% de suffrages?

hivong_forever_zz 11 oct. à 15:23

Tout d’abord, j’espère que ce soit Griewmann ou Mbappe ou peut-être Varane puisqu’ils sont tous champions du mondeMais d’apres moi, je pense c’est Cristiano. Il posséde une année incroyable, avec C1, un parfait but contre le Juve et 4 buts a CM. Ce sera la derniere année de lui. J’y pense

leon7-3 11 oct. à 10:49

L'équipe de France oui pour la coupe du monde mais individuellement c'est Messi.

voir toutes les réactions