michel (henri) (A. Lecoq/L'Equipe)
À lire dans FF

À lire dans France Football cette semaine : Henri Michel, le Magnifique

Son décès a provoqué une vague d'hommages émus, soulignant son élégance de grand milieu de terrain du FC Nantes et ses vertus d'homme généreux. L'ancien sélectionneur laisse aussi l'image d'un incompris.

Il restera à jamais le technicien qui a mené l'équipe de France à la troisième place de la Coupe du monde 1986 après une campagne homérique où les Bleus éliminent l'Italie et le Brésil. Sélectionneur pendant quatre ans, il a souffert d'un manque de crédit populaire, lui qui n'aimait guère le jeu médiatique, encore moins les compromis politiques. Insulté par Eric Cantona (« sac à merde »), viré de son poste par le complot Bez-Vendroux-Darmon, il en gardera une amertume éternelle.
Milieu de terrain fin et débordant d'énergie, à la fois chef et meilleur copain, «il a sa place à côté de Platini et Zidane» dans le panthéon français selon Jean-Claude Suaudeau.
Une blessure qui n'entaille pas son passé de joueur de haut vol sous la tunique nantaise. Débarqué en 1966 chez les Canaris, lui le Sudiste devient l'homme fort d'un club dominant (champion de France 1973, 1977, 1980). Milieu de terrain fin et débordant d'énergie, à la fois chef et meilleur copain, «il a sa place à côté de Platini et Zidane» dans le panthéon français selon Jean-Claude Suaudeau, son ex-partenaire et entraîneur, son ami, subjugué par l'esthétisme du joueur : «Un vrai pur-sang ! Un port de tête de seigneur !» Disparu à 70 ans, l'ancien international (58 sélections) est certainement né une décennie trop tôt. Ceux qui l'ont côtoyé sur le terrain le comparent aux grands joueurs actuels.

Passé la quarantaine, Henri Michel met le cap vers une Afrique qu'il a aimée, une passion réciproque. Il dirige trois pays à la Coupe du monde (Cameroun en 1994, Maroc en 1998, Côte d'Ivoire en 2006). Jamais réellement approché par un club de son pays, le bon vivant au caractère entier sillonne le continent jusqu'en 2012 (Egypte, Guinée équatoriale, Kenya...), un peu oublié du football français.
Christophe Larcher avec Patrick Sowden et Frank Simon.
L'intégralité du dossier "Henri Michel, tellement classe..." est à retrouver dans France Football. Un numéro disponible à partir du mercredi 2 mai en kiosques ou dès maintenant en ligne en cliquant ici.

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max