(S. Leban/L'Equipe)
à lire dans FF

À lire dans France Football cette semaine : la ville de Manchester vaut le détour

La cité mancunienne possède deux des clubs les plus attractifs de la planète. D'où un afflux de touristes étrangers attirés par les musées dédiés au football.

L'estimation pèse lourd : la Premier League compterait 1,2 milliard de fans à travers le monde, captés par un marketing agressif soutenu par les autorités britanniques. Soit autant de clients potentiels pour les clubs du pays avec, en tête de gondole, les deux géants de Manchester. Pour s'en persuader, il suffit de se rendre à Old Trafford et, à un degré moindre, à l'Etihad Stadium, lieux touristiques incontournables pour tout visiteur de la ville venu de Norvège, de Hong Kong ou des USA. MU comme City savent en profiter et possèdent chacun un musée qui décrit leur histoire, un régal pour tout mordu de football. Le plus ancien et le plus fourni est celui de Manchester United, ouvert en 1986, qui accueille plus de 320 000 personnes par an qui peuvent séjourner dans l'incroyable salle des trophées du club ou s'arrêter devant un maillot porté lors de la finale de Coupe des Champions 1968. Le ticket coûte entre 20 et 31 euros, visite d'Old Trafford inclue. Le public est cosmopolite, ravi d'entrer dans le Théâtre des Rêves.

Manchester est aussi le siège du National Museum of Football, un lieu sur trois étages qui raconte 150 ans d'un sport élaboré par les Anglais. Reliques de la fin du XIXe siècle, collages street art, maillot de Pelé année 1958, salles interactives pour les enfants, le voyage est passionnant. Une étude a prouvé que les touristes étrangers intéressés par le football dépensent en moyenne 33% de plus que les autres. Pour le grand bonheur de Manchester et de son économie.

Christophe Larcher

Retrouvez l'intégralité du reportage de France Football à Manchester dans le nouveau numéro, disponible en kiosque ou en version numérique en cliquant ici.

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :