Eden Hazard of Chelsea during the Premier League match between Chelsea and Manchester United at Stamford Bridge, London, England on 20 October 2018. (Salvio Calabrese/AFP7/PRESSE S/PRESSE SPORTS)
à lire dans FF

À lire dans France Football cette semaine, une interview avec Eden Hazard (Chelsea) : «Parmi les meilleurs, je suis peut-être à part»

Parce qu'il a toujours placé le plaisir du jeu avant celui de la victoire et qu'il n'est pas obsédé par la réussite, Eden Hazard, l'attaquant de la Belgique et de Chelsea, revendique un profil unique dans la confrérie des plus grands joueurs du monde. Extraits.

Où il se situe par rapport à Lionel Messi et Cristiano Ronaldo

«Je me mets à leur table depuis longtemps ! Même si ça ne fait que six mois, j'ai pris une belle dimension depuis la Coupe du monde. Je le sens, même dans le regard des gens. Avant, à leurs yeux, c'était : "Oui, c'est un très bon joueur mais est-ce qu'il peut être parmi les plus grands ?" (...) Mais il y a un moment où il faut rester les pieds sur terre. Pour ce qu'ils ont fait depuis dix ans, on ne peut pas être comparé à eux, c'est impossible.»

Ce qu'il peut provoquer chez ses entraîneurs

«Je n'ai pas frustré que Conte. Dans ma carrière, j'ai frustré tous mes entraîneurs. Et là, Sarri, je le frustre encore. Mourinho, je l'ai frustré. Eux pensent qu'il faut marquer plus, faire plus ci, plus ça. Et le prochain que j'aurai, je vais le frustrer aussi.»

Son rapport aux statistiques

«Si cette saison, je finis à 30 buts et 20 passes, on va tous dire : "Ah ouais, exceptionnel". Même si je fais des matches tout pourris. Mais ce n'est pas ce dont j'ai envie. Moi, je m'en fous ! Par exemple, je préfère faire un match comme celui qu'on vient de perdre contre Tottenham (1-0, en demi-finale aller de la League Cup disputée deux jours avant l'interview), où j'ai pris mon pied. Mais zéro passe décisive, zéro but, comme contre le Brésil (victoire 2-1 de la Belgique en quarts du Mondial 2018). Mais c'est pour faire des matches comme ça que je joue.»

Sa vision des choses et son état d'esprit particuliers

«Je ne sais pas si je suis à part. Je suis peut-être à part dans les meilleurs joueurs au monde. Parce que les meilleurs pensent buts, passes, trophées. Et moi je n'ai jamais été comme ça. Donc oui, peut-être... Après, dans le foot professionnel, il y a beaucoup de joueurs comme moi, qui veulent s'amuser.»

Le mérite de la France au Mondial russe

«Elle avait toutes les qualités réunies pour gagner, c'est qu'elle méritait. La page est tournée, c'est fini. Les Français, c'est la mif (NDLR : la famille). C'est pour ça que je fais une interview avec vous.» - T.S.
L'intégralité de l'entretien avec Eden Hazard : «Parmi les meilleurs, je suis peut-être à part», est à retrouver dans France Football en kiosques mardi ou ici en version numérique lundi à partir de 18h.

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
RIGOLS 21 janv. à 20:14

Je vais racheter France football demain ,pour une fois que ce n'est pas Deschamps,Neymar M bappé ou Grizzmann en couverture celà mérite d 'etre encouragé ,surtout que ce joueur technique et modeste le mérite bien....