Numéro collector de France Football consacré à Diego Maradona.
Événement FF

A ne pas rater : le numéro collector de France Football 100% Diego Maradona, avec une interview exclusive d'El Pibe de Oro

Pour le 60e anniversaire de Diego Maradona, France Football lui consacre un numéro spécial, avec une interview exclusive de l'inoubliable n°10 argentin. Découvrez tout ce qu'il faut savoir de ce numéro collector.

ENTRETIEN

Maradona : «Je rêve de pouvoir marquer un autre but aux Anglais, avec la main droite !»
Généralement insaisissable et très rare dans les médias, l'Argentin a accepté de se poser pour FF afin d'évoquer quelques moments clés de sa carrière. Il n'a rien perdu de sa malice, de son espièglerie et de son art du contre-pied.
La Une du numéro exceptionnel de France Football consacré à Diego Maradona.
La Une du numéro exceptionnel de France Football consacré à Diego Maradona.
A numéro exceptionnel, dispositif exceptionnel :
-Ce n°3877 de l'histoire de France Football sera disponible en kiosque à partir de mercredi, et non mardi comme habituellement.
-L'édition numérique de ce numéro sera en ligne à partir de mardi 27 octobre à 18 heures en cliquant ici.
-FF s'agrandit pour l'occasion avec un format tabloïd magazine : 280x350.
-Ce FF spécial Diego Maradona sera disponible pendant 21 jours dans les kiosques au prix de 4,50 euros.

HOMMAGE

Gloire à Diego
Ils ont accepté avec enthousiasme de s'exprimer sur ce que Diego Maradona représente pour eux. La parole est à Zinédine Zidane, Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappé, David Trezeguet, Carlo Ancelotti et Gabriel Batistuta.

REPORTAGE

Il est la Bombonera
Arpenter le quartier de La Boca, là où tout a commencé pour lui, permet de mieux appréhender et comprendre le phénomène Maradona, toujours très prégnant.

TEMOIGNAGE

Fernando Signorini : «Jamais je n'oublierai...»
L'ancien préparateur physique personnel de Diego, qui l'a suivi tout au long de sa carrière, ravive ses souvenirs.

SAGA

"Pelusa", un Pibe vraiment de Oro
De son enfance dans un quartier miséreux au titre de champion du monde juniors : récit des vingt premières années de celui qu'on surnommait «la Peluche».

REPORTAGE

Pèlerinage à Maradonaples
Que reste-t-il de la période napolitaine de Maradona, de 1984 à 1991 ? FF s'est rendu sur place pour évaluer la persistance du mythe.

TECHNIQUE

Le jour de magie
Maradona considère le match contre l'Uruguay (1-0) à la Coupe du monde 1986 comme le meilleur de sa carrière. On a donc revu tout ça...
Maradona, lors du fameux Argentine-Uruguay. (BOUTROUX PATRICK / LECOQ ANDRE/L'Equipe)
Maradona, lors du fameux Argentine-Uruguay. (BOUTROUX PATRICK / LECOQ ANDRE/L'Equipe)

COULISSES

Argentine-Angleterre : des pieds et des mains
De la «main de Dieu» au «but du siècle», les acteurs de ce match racontent ces quelques minutes entrées dans la légende et qui résument parfaitement le génie et la diablerie de Maradona.

PORTRAIT

Dingo de Diego
On a cherché et on a trouvé le fan absolu de «El Diez» : il se nomme Walter Rotundo, vit à Buenos Aires, et a prénommé ses deux filles Mara et Dona.

RECIT

Un Argentin à Paris
En janvier 1995, Diego Maradona est venu à Paris pour recevoir un Ballon d'Or d'honneur décerné par France Football. Quelques jours restés dans la mémoire de ceux qui l'ont alors côtoyé de près...

ET AUSSI...

-Le tacle à retardement de Julien Cazarre.
-Le dessin de Faro.
-Le grand débrief.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Silvaneric 29 oct. à 10:03

J'attends avec impatience le numéro Spécial sur le Grand MICHEL PLATINI notre triple Ballon d'or (et 5 fois sur le podium dans 3 clubs différents), 3 fois meilleur buteur en Série A en jouant au milieu de terrain, élu meilleur joueur de l'histoire à la Juve par les Tifosi il y a 10 ans, recordman de buts en phase final d'un Euro avec 9 buts en 5 matchs, etc. S'il avait été aussi égoïste que Diego, il aurait pu encore accroître sa légende, mais Michel n'est pas comme ça.

GVA61 27 oct. à 15:59

JE TROUVE QUE CE JOUEUR NE MÉRITE PAS TOUTE L'ATTENTION QU'ON LUI PORTE. TOUT LE MONDE PARLE DE SON BUT DE LA MAIN CE QUI N'EST PAS particulièrement GLORIEUX ET NE SEMBLE NE PAS VOIR LA GRAVITE DE SES ADDICTIONS A LA DROGUE. Belle exemple pour les ,jeunes à qui on fait croire que c'était un grand.Si je n'étais pas abonné ce n'est surement pas le numéro que j'acheterais

RensenbrinkRIP 26 oct. à 21:03

(27) Everyone came to the lobby except one player: ``Magico’’ Gonzalez. He came down only in the morning. Barcelona officials asked him what happened and ``Magico’’ Gonzalez, as honest as he is, simply said he was busy with several prostitutes. The Barcelona officials then became scared and imagined the PR nightmare of having ``Magico’’ and Diego in the same team. ``Magico’’ never played with Barcelona after that and Diego left for Naples a few weeks after that.

RensenbrinkRIP 26 oct. à 21:03

(26) The third anecdote: it was the dream of Maradona to play alongside ``Magico’’ Gonzalez. Maradona convinced the Barcelona officials to bring Gonzalez during a tournament in the US in 1984. The two of them played together and it is said that the best of the two during these games was ``Magico’’ Gonzalez. Barcelona was ready to hire him. However, during one evening at the hotel, Maradona decided to play a prank and raised the fire alarm.

RensenbrinkRIP 26 oct. à 21:02

(25) Second anecdote: during one whole week, he did not come to practice and suddenly showed up before a game against the mighty Atlético Madrid. The coach told him he can go home. He then take a cigarette pack and juggle with it. His teammates beg the coach to let him play. He wins the game by himself.

voir toutes les réactions
ADS :