(F.Faugere/L'Equipe)
Ligue Europa - Groupe I

Accroché par La Gantoise à domicile (0-0), Saint-Etienne prend aussi la porte

Comme Lille en Ligue des champions ou Rennes en Ligue Europa, Saint-Etienne est éliminé dès la phase de poules. Les Verts n'ont pu faire mieux que match nul face à La Gantoise (0-0).

La leçon : Sainté n'y est pas arrivé

L'Europe, c'est fini pour les Verts. Claude Puel avait pourtant activé tous les ressorts possibles pour tenter de motiver ses troupes, avant ce match décisif pour la qualification face à La Gantoise. «On va jouer une demi-finale», avait lâché le coach stéphanois pour mobiliser ses joueurs. Car sans victoire, il fallait compter sur un faux pas de Wolfsburg en déplacement à Oleksandria, qui n'est pas venu (0-1). Et comme l'ASSE n'a pas pu débloquer la situation, ce jeudi face au leader de ce groupe I, l'élimination est désormais actée, avant même de disputer la dernière rencontre face à Wolfsburg.

Pourtant, les coéquipiers de Loïc Perrin avaient largement la possibilité de mieux faire. Ils ont dominé dans l'ensemble, et les occasions d'ouvrir le score ont été très nombreuses. À part la tête de Ngadeu-Ngadjui qui trouvait le poteau de Ruffier en début de partie (13e), les Belges n'ont pas été entreprenants. De leur côté, sans être écrasants de domination, les hommes de Puel peuvent avoir des regrets. Bouanga, très actif sur son aile gauche, trouvait la barre sur un joli centre-tir qui aurait pu aboutir sur l'un des buts de la soirée (29e), et Diony voyait sa demi-volée repoussée par Kaminsky juste avant la pause (45e).

Dans le second acte, Saint-Etienne poussait de plus en plus pour continuer à exister dans cette C3. Mais aucune occasion, que ce soit Bouanga de l'extérieur (54e) ou encore Boudebouz sur coup franc direct (65e), n'a voulu sourire. Même l'exclusion de Ngadeu-Ngadjui (75e) n'a pas aidé les locaux à faire la différence. L'ASSE rentre dans le rang et rejoint donc Rennes et Lille, également sortis de toute compétition européenne. Sainté peut maintenant se concentrer sur le Championnat où, les Verts ont retrouvé des couleurs récemment, avec une jolie cinquième place (22 pts).

Le gagnant : La Gantoise déjà qualifiée

Premiers du groupe et possiblement qualifiés en cas de match nul sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, les Belges ont obtenu ce qu'ils étaient venus chercher. Après avoir tenté quelques incursions dans le camp adverse en début de match, ils se sont clairement contentés de ce score nul et vierge, attendant parfaitement Saint-Etienne dans leur surface. Les coéquipiers d'Odjidja savaient probablement que les Verts manquaient de rendement offensif et comptaient bien les renvoyer dans leurs travers. C'est réussi et, avec la victoire de Wolfsburg à Oleksandria, leur qualif' est assurée. Mission accomplie, donc.

Le perdant : Diony sans mordant

Préféré à Beric pour cette rencontre, l'ancien Dijonnais n'a pas été à son avantage. Certes, sa plus grosse opportunité n'était pas très facile à mettre au fond (7e). Mais avec autant de domination dans le jeu et surtout, une telle passivité des visiteurs, Diony aurait largement pu faire mieux et, au moins, se procurer plus d'occasions. Lorsque Beric l'a rejoint en pointe (80e), la différence a tout de suite été visible. Sans avoir de réelle balle de match, le Slovène a tout de suite beaucoup plus pesé sur la défense belge. Claude Puel n'hésitera probablement pas une seule seconde lorsqu'il s'agira de choisir entre les deux, dimanche prochain pour le déplacement à Rennes.
Justin Carayol
Réagissez à cet article
500 caractères max
ghys59 29 nov. à 12:48

A onze contre dix face à une équipe nettement moins riche, c'est indigne, c'est pathétique.

jeanpierre13 29 nov. à 11:09

On voit le niveau de la L1 ...Il n’y a que nos dirigeants qui font les autruches !

mazzolac 28 nov. à 21:06

Comme quoi, il n'y a pas que nous l'OL.

ADS :