Ligue 1 - OM

Alvaro Gonzalez, nouvelle recrue de l'OM : « J'ai le sang chaud moi aussi »

Alvaro Gonzalez a été présenté pour la première fois depuis son arrivée en provenance de Villarreal, qui l'a prêté avec option d'achat à l'OM. Le défenseur central (29 ans) a expliqué son choix de quitter la Liga pour rejoindre un club qui lui ressemble visiblement.

« Pourquoi avez-vous choisi l'OM ?
C'est un des grands d'Europe, qui a déjà gagné une Ligue des champions, ce qui n'est pas rien. Le staff, les joueurs, les supporters, pour toutes ces raisons j'ai décidé de venir ici. L'OM, c'est un pas important en avant dans ma carrière. Je n'ai absolument aucun doute là-dessus.
Alvaro Gonzalez (Villarreal) rejoint l'OM
Que connaissiez-vous du club, de votre nouveau coach, André Villas-Boas, et d'Andoni Zubizarreta avant de signer ici ?
Je connaissais Andoni, bien sûr, qui est un personnage important pour le foot espagnol. L'entraîneur a dirigé de très grandes équipes dans sa carrière aussi. C'est la première fois que je vais jouer en dehors de l'Espagne, j'ai hâte de commencer.
Quel est votre style de jeu ? Vous êtes réputé dur...
J'ai du caractère, c'est sûr. Je donne tout sur le terrain. Je me bats, je ne fuis jamais les duels. Je vais essayer de faire mieux au niveau des cartons (il sourit). En Espagne, ils sont peut-être distribués d'une autre façon qu'en France. Je vais devoir faire attention.
« [Zubizarreta] m'a parlé du passage d'une ville tranquille comme Villarreal, à une autre qui vit le football comme une religion »
La défense centrale est très jeune avec Caleta-Car et Kamara, vous venez pour les encadrer ?
Il y a une équipe de grande qualité ici. Il y a des défenseurs jeunes, mais ils sont déjà expérimentés. Ils vont pouvoir m'aider, et je vais pouvoir les aider aussi. S'il y a de la concurrence à l'intérieur, c'est le mieux pour l'OM.
Quel a été le rôle de Zubizarreta dans votre signature ici ?
Il est Espagnol, on parle la même langue, ça a rendu les choses plus claires. On a évoqué la situation, on savait que si Villarreal était d'accord, ce serait possible. Il m'a présenté le club et la ville. Il m'a parlé du passage d'une ville tranquille comme Villarreal à une autre qui vit le football comme une religion. Ça me plaît beaucoup, j'ai le sang chaud moi aussi. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
oskare68 1 août à 15:43

Un grand club européen...Pfff,un trophé européen dans toute leur histoire,ils vont nous le rabaché encore longtemps ?

Gaucho 1 août à 15:36

Ca va être chaud cette année pour monter sur le podium.

voir toutes les réactions
ADS :