Brest et Lorient n'ont pu se départager. (P. Lahalle/L'Équipe)
Amical

Amical : Brest accroché à Lorient

Les deux équipes bretonnes, qui disputaient leur deuxième rencontre amicale, n'ont pu se départager (2-2), vendredi soir. Brest a mené 2-0, avant de se faire remonter, assez logiquement.

Le Moustoir n'a guère vibré pour ce premier derby breton de la saison. Et pour cause, il a été disputé à huis clos. Il s'agissait, avant tout, d'éviter toute friction inutile entre certains supporters qui ont pris l'habitude de se haïr, depuis quelques années, une animosité renforcée par un marché des transferts animé entre les deux clubs. Au centre de celui-ci, Adrian Grbic (Lorient) était forfait en raison d'une entorse à un genou.

lire aussi

Brest-Lorient : le bras de fer des transferts
Sur le terrain, tout s'est bien passé. Lorient et Brest, préalablement vainqueurs de formations de National - respectivement Concarneau (1-0) et le Stade Briochin (1-0) - pour leur première sortie, ont même livré une partie plutôt rythmée, qui aurait pu sourire au second, si le promu n'avait pas mis du coeur pour aller chercher un résultat nul.
En première période, dans des configurations s'apparentant aux équipes types du moment, les Merlus ont montré un jeu intéressant, à base de jeu court, avant la recherche de la profondeur, notamment pour Yoane Wissa. Celui-ci a ainsi échoué sur Gauthier Larsonneur, qui a repoussé sur sa barre (11e).

Le penalty raté de Ferris Ngoma

Moins fluides dans leurs intentions, les Finistériens se sont montrés, néanmoins, plus dangereux. Romain Faivre, du gauche, a trouvé Paul Nardi (12e), avant que la tête de Brendan Chardonnet, sur un coup franc de Cristian Battocchio, ne trompe le gardien morbihannais (23e). Puis Irvin Cardonna, bien lancé, a récidivé, dans sa lucarne droite (35e).
Tout aurait donc dû être plus facile pour les Brestois, en seconde période, d'autant qu'ils ont obtenu un penalty pour une faute de Matthieu Saunier sur Paul Lasne (71e). Seulement, Ferris Ngoma a frappé au-dessus, mal équilibré (72e).
Et, dans la foulée, c'est Lorient qui a bénéficié du même coup de pied arrêté, après un accrochage d'Ibrahima Diallo sur Umut Bozok (74e), qui s'était déjà distingué sur une frappe (69e) et une tête (72e). Quentin Boisgard, lui, n'a pas tremblé pour prendre Sébastien Cibois à contre-pied (74e).
Requinqués, les Merlus ont poussé et ont vite été récompensés par Boisgard, qui a remporté son duel face au gardien finistérien (78e). Logique au final. Les deux formations affronteront Rennes pour leur troisième sortie amicale, le 4 août pour Lorient, le 8 pour Brest, qui sera en stage à Dinard (Ille-et-Vilaine), la semaine prochaine.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :