Luiz Araujo, ici au duel avec Peter Zuli, a inscrit des deux buts du LOSC ce samedi contre Anderlecht. (B. Papon/L'Equipe)
Amical

Amical : vainqueur d'Anderlecht, Lille est redevenu consistant

Le LOSC a logiquement imposé sa puissance et son pressing à Anderlecht (2-0) ce samedi. En même temps qu'il récupérait plusieurs de ses titulaires.

Le LOSC s'est facilement imposé (2-0) ce samedi pour son troisième match amical à huis clos au Domaine de Luchin. Anderlecht, qui reprend pourtant son Championnat dans une semaine, a paru impuissant pour contourner le pressing nordiste et a cédé par deux fois en deuxième période, essentiellement dans la profondeur.
Une première fois sur passe de Lihadji pour Luiz Araujo (1-0, 50e). Une seconde, en contre, après une monstrueuse accélération de Boubakary Soumaré qui a éventré l'équipe bruxelloise pour servir le même Luiz Araujo (2-0, 52e).
Les Dogues ont retrouvé quelques fondamentaux dans leur organisation tactique défensive et la gestion de l'adversaire en allant le chercher haut de manière coordonnée.
« Je retiens notre envie d'aller tous ensemble vers l'avant et nos efforts collectifs »
« À Bruges (0-2), l'organisation était très décevante, analysait Christophe Galtier. Là, je retiens notre envie d'aller tous ensemble vers l'avant et nos efforts collectifs. On a eu du mal à ressortir les ballons en première période. Mais l'organisation et l'animation défensive prennent forme. On est encore loin de ce que nous faisions offensivement il y a six mois. C'est normal ».
Lille a récupéré Jonathan Bamba qui a été constant dans son rôle de piston gauche. Jonathan Ikoné a appuyé dans le couloir droit avec ses dribbles toute la seconde période après une mise en route compliquée. Renato Sanches est, lui, entré une demi-heure pour reprendre des sensations. Tout comme Yazici, encore très loin de son meilleur niveau et qui doit dépasser son appréhension (genou). Enfin, même Gabriel a disputé 34 minutes.
« Il est sous contrat, commente Galtier. À partir du moment où j'ai eu le feu vert (des dirigeants), il joue. Il en avait envie et il rejouera (ce mercredi 11 heures à Luchin face à Mouscron/BEL, le stage au Portugal ayant été annulé). Il est toujours prévu qu'il parte. Tout le monde dit qu'il va aller à Naples Je ne sais pas ».

lire aussi

Ce samedi, l'entraîneur lillois était privé que de Xeka (cheville), de Bradaric (non remis d'un coup au pied), d'Iddy Ouattara (qui termine sa quarantaine liée au covid-19 mardi et s'entraînera en décalé les après-midi) et du gardien Lucas Chevalier (psoas).
Timothy Weah reprendra l'entraînement collectif mardi. Mais les contours de son effectif se dessinent avec les arrivées officielles de Yilmaz, Botman et Pizzuto. En attendant l'arrivée d'un deuxième attaquant qui pourrait toujours être Jonathan David (Gand/BEL). Lille devrait quand même avoir une belle équipe cette saison.
Maignan - Pied (Celik, 46e), J. Fonte (Droehnle, 69e), Djalo (Gabriel, 56e), Reinildo (Wackers, 69e) - L. Araujo (Yazici, 69e), André (Niasse, 69e), B. Soumaré (R. Sanches, 69e), Bamba (Ikoné, 46e) - Simbakoli (Capita, 69e), Lihadji (Mpembele, 69e)
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :