Ander Herrera touché à un mollet. (S. Boué/L'Équipe)
Ligue des Champions - PSG

Ander Herrera incertain pour PSG - Leipzig, Verratti encore juste ?

Le milieu de terrain espagnol, touché à un mollet jeudi, n'est pas certain de pouvoir tenir sa place mardi face à Leipzig alors que Verratti sera juste pour débuter.

De Monaco, le PSG n'a pas ramené le moindre point. Mais, et c'est un élément plus positif, il n'a pas enregistré de nouveaux blessés, lui dont l'infirmerie ne désemplit pas depuis le début de saison. Si Neymar a été transparent pendant sa demi-heure de présence, le maître à jouer parisien a pu reprendre un peu de rythme dans la perspective du rendez-vous de Ligue des champions capital contre Leipzig mardi. Tuchel a pu ménager Marquinhos, non utilisé vendredi soir, ainsi que Mbappé, Di Maria et Paredes, qui n'ont pas joué toute la rencontre. De bon augure pour le match européen.

lire aussi

Les failles du PSG à Monaco

Précaution pour Icardi

En revanche, un doute entoure la présence de Herrera, touché au mollet jeudi lors de l'entraînement et absent à Monaco. Si son état n'inspirait pas plus d'inquiétude que cela, l'Espagnol, qui aura encore un programme adapté aujourd'hui, n'est pas certain de pouvoir tenir sa place, alors que le PSG aurait bien besoin de ses services au milieu.
D'autant que Marco Verratti, s'il devrait bien être dans le groupe retenu mardi, n'est pas certain de débuter. L'Italien a beaucoup travaillé à l'entraînement ces derniers jours pour être du match contre Leipzig, il pourrait souffler un peu. Le club ne voudra prendre aucun risque avec son milieu transalpin, qui revient tout juste d'une blessure à une cuisse. Le même principe de précaution devrait aussi s'imposer pour Mauro Icardi. Le buteur argentin, remis d'une blessure au genou, est attendu même si sa présence n'est pas encore assurée.
« Cela avance dans le bon sens », dit-on dans leur entourage tout en se montrant encore prudent. Il reste trois jours. Mais Thomas Tuchel a rappelé leur importance dans le vestiaire et espère pouvoir compter sur eux. Leur participation offrirait plus de latitude au staff et aurait aussi un impact psychologique. Rentrés tard à Paris dans la nuit de vendredi à samedi, Navas et ses partenaires se sont entraînés samedi après-midi au camp des Loges. Une nouvelle séance est prévue dimanche matin.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :