Ligue 1 - PSG

Angel Di Maria (PSG) : «Pas toujours facile» pour l'association avec Neymar, Mbappé et Cavani

L'Argentin du PSG admet que le quatuor offensif qu'il forme avec Mbappé, Neymar et Cavani n'a pas encore trouvé sa pleine efficacité mais que ça va venir «petit à petit».

Avant de filer à l'entraînement, Angel Di Maria est passé devant la presse, ce jeudi matin. L'occasion de commenter sa prolongation au PSG jusqu'en 2021, officialisée par le club mercredi, et le rôle joué par Thomas Tuchel. «Une des choses les plus importantes a été le nouvel entraîneur et la confiance qu'il m'a accordée, tout comme le club, a expliqué l'Argentin de 30 ans. Je voulais rester car je sais qu'ici on peut encore gagner de belles choses.»
Thomas Tuchel : «Contrôler les contres»
Très apprécié par Tuchel, qui le place parmi ses «joueurs clés», Di Maria convient que le quatuor offensif qu'il forme avec Mbappé, Neymar et Cavani n'a pas atteint sa pleine expression. «Peut-être qu'on n'a pas l'efficacité qu'on pourrait avoir, observe-t-il. Mais quand tu as beaucoup de joueurs en attaque, ce n'est pas toujours facile de trouver la bonne connexion. C'est la première saison qu'on joue tous les quatre ensemble, petit à petit on arrivera à trouver cette entente maximale.» Avant d'ajouter, sur sa polyvalence : «Les trois devant savent où ils jouent, moi je m'adapte et je fais ce que le mister (Thomas Tuchel) me demande de faire.»
«On travaille pour faire en sorte que ce qu'on fait en L1, on le fasse aussi en C1»
S'il a précisé tout le bien qu'il pense de Lille, qui se présente au Parc des Princes vendredi soir (20h45), Di Maria a également été interrogé sur la situation délicate des champions de France en Ligue des champions. «C'est une compétition difficile, où toutes les équipes souffrent, remarque-t-il. On a dit dès le premier jour que ce serait un groupe très difficile, avec Liverpool et Naples, deux équipes avec des joueurs de qualité, qui nous sont actuellement supérieures comme elles l'ont montré dans nos deux confrontations. Mais on travaille pour faire en sorte que ce qu'on fait en L1, on le fasse aussi en C1, pour montrer qu'on est une équipe forte dans toutes les compétitions.»
Enfin, interrogé sur les propos de Kylian Mbappé à Marseille («Une grande équipe se repose sur des leaders»), son coéquipier argentin relève : «Je n'avais pas entendu ses propos. S'il dit qu'il peut être un leader, c'est sans doute vrai. Kylian est un gars phénoménal. Avoir gagné la Coupe du monde lui donne un plus dans notre équipe et dans la sélection française.»

A VOIR : Tuchel «Di Maria est top top top»

Réagissez à cet article
500 caractères max