ketkeophomphone (billy) (MARTIN RICHARD/L'Equipe)
Ligue 1 - 28e journée

Angers arrache le nul à Guingamp

Réduit à dix avant la pause, Angers a tout de même fini par arracher le nul à Guingamp (2-2) et mettre fin à une triste série de quatre défaites de rang en Ligue 1.

Le gagnant : Ludovic Blas

Décidément, tout va très vite pour le natif de Colombes, en région parisienne. A tout juste 18 ans (il les a eus le 31 décembre dernier), le milieu de terrain guingampais gravit les échelons à la vitesse de la lumière. Celui qui a rejoint le centre de formation du club en 2012 a d'abord connu une première convocation dans le groupe pro le 2 octobre dernier, pour le match contre Troyes (il signera pro trois semaines plus tard). Puis ses premières minutes en L1, face à Bordeaux, où il était titulaire (le 6 décembre). Et enfin son premier but au sein de l'élite, le 2 février contre Troyes (4-0), devenant du même coup le plus jeune buteur de l'histoire de l'EAG en Ligue 1. Titulaire sur le côté gauche du milieu de terrain samedi soir, celui qui a honoré mercredi sa première sélection avec les U19 français (1-1 contre l'Italie) a réalisé un match plein. Remuant et très à l'aise techniquement, il n'a pas hésité à provoquer la défense adverse. Il a d'ailleurs offert l'égalisation aux siens en servant Privat sur un plateau après avoir résisté à trois défenseurs adverses (39e). Remplacé par Coco (72e), il a quitté le terrain sous l'ovation du public.

Le perdant : M. Baron

Il a peut-être été l'homme le moins inspiré sur la pelouse guingampaise. Alors que Privat venait de répondre à l'ouverture du score sublime de Capelle, d'une volée du gauche de 25 mètres (31e), pour Angers, Thomas Baron, l'arbitre de la rencontre, décidait d'exclure assez sévèrement Cheikh Ndoye pour un pied haut plus maladroit que réellement dangereux (42e). Surtout que le capitaine angevin jouait clairement le ballon. L'EAG ayant repris l'avantage sur un penalty transformé par Giresse (66e), suite à une faute de Traoré sur Salibur dans la surface, M. Baron accordait ensuite un nouveau penalty, aux Angevins cette fois, pour une faute très discutable de Martins Pereira sur Bouka Moutou (78e). Ketkeophomphone transformait et offrait un point longtemps inespéré au SCO.

La stat : 13

Guingamp, qui n'a remporté que trois de ses quatorze derniers matches de L1 (4 nuls, 7 revers), n'a pris que 13 points sur les 42 derniers possibles.
Bruno Rodrigues 
Réagissez à cet article
500 caractères max
Sub-D 28 févr. à 0:45

L'arbitre (en effet calamiteux) était M. Benoît Millot, pas Thomas Baron.

Sub-D 28 févr. à 0:44

L'arbitre (calamiteux en effet,) n'était pas pas M. Thomas Baron, mais Bastien Millot.

ADS :