Angleterre

Angleterre : Tottenham, battu à Burnley malgré Kane, rate le coche dans la course au titre

Battu à Burnley (1-2), malgré un but de Harry Kane pour son retour sur les terrains, Tottenham a laissé passer l'opportunité de se rapprocher de Manchester City et Liverpool dans la course au titre.

Le match : 2-1

Tottenham peut s'en vouloir. Vraiment s'en vouloir. En déplacement à Burnley, ce samedi après-midi, les Spurs avaient l'occasion de revenir à deux points de Manchester City et - provisoirement - de Liverpool, avant le match des Reds dimanche sur la pelouse de Manchester United, lors de la 27e journée de Premier League. C'est raté. Battue par une équipe devenue intraitable en 2019 (4 victoires et 3 nuls pour aucune défaite en Championnat), l'équipe de Mauricio Pochettino a laissé passer une occasion en or de revenir sur les deux favoris dans la course au titre.
Le film du match Burnley-Tottenham
Après une première période marquée par une possession du ballon conséquente (72 %) mais stérile de Tottenham, la situation s'est débloquée. Hugo Lloris a dû s'incliner une première fois sur une tête de Wood (1-0, 57e). Et si Kane a remis les compteurs à égalité, pour son retour sur les terrains (1-1, 65e), Burnley a arraché la victoire sur un tacle à l'arraché de Barnes (2-1, 83e). Avec ce résultat, qui fait donc très mal à Tottenham, Burnley remonte à la 13e place du général et s'est offert une sacrée bouffée d'oxygène concernant le maintien.
Le classement de Premier League

Le joueur : Kane, l'instinct de « l'animal »

Jeudi, son entraîneur Mauricio Pochettino l'avait qualifié « d'animal », pour sa capacité à se remettre vite sur pattes. Après six semaines d'absence en raison d'une blessure à la cheville gauche, Harry Kane était titulaire avec Tottenham, ce samedi, contre Burnley. Un retour plus rapide que prévu.
Kane absent jusqu'en mars
Si le capitaine de l'équipe nationale d'Angleterre a manqué de précision ou de promptitude en première période, il a prouvé qu'il n'avait rien perdu de son instinct de prédateur après la pause. Dangereux sur une frappe lointaine et puissante repoussée par Heaton (50e), Kane a ensuite égalisé : après avoir pénétré dans la surface, sur un service de Rose, il a marqué avec l'aide du poteau gauche du gardien d'un subtil extérieur du droit. Un but, son 15e but de la saison en Championnat, finalement vain.

Le fait : une erreur d'arbitrage qui coûte cher

Les Spurs ont concédé l'ouverture du score sur une reprise de la tête imparable de Wood après un corner tiré par McNeil (57e). Problème : sur l'action précédant le but, l'équipe londonienne aurait dû bénéficier d'une sortie de but au lieu de concéder, à tort, ce coup de pied arrêté. Sur son banc, Mauricio Pochettino pouvait se plaindre, en vain, auprès du quatrième arbitre. Car avant ce but, Tottenham commençait à mettre la main sur la rencontre, et s'est finalement retrouvé à courir après la marque au tableau d'affichage.
Avec Tottenham, cette saison, c'est tout ou rien en Championnat. Les Spurs n'ont, en effet, jamais partagé les points depuis août en Premier League. Leur bilan est le suivant : 20 victoires pour 7 défaites.
Réagissez à cet article
500 caractères max