pele ( (L'EQUIPE/L'Equipe)
Anniversaire

Anniversaire de Kylian Mbappé (PSG) : Pelé, Zidane, Ronaldo, Messi... Où en étaient les plus grands à 20 ans ?

Kylian Mbappé souffle sa vingtième bougie. Le Parisien est déjà comparé aux plus grands. L'occasion de voir où en étaient les Pelé, Zidane et autres stars du football mondial au même âge.

Pelé, Brésil : Un roi précoce

Comme Kylian Mbappé, à 20 ans, Pelé avait déjà remporté une Coupe du monde. Mais le Brésilien reste tout de même le plus jeune buteur dans la plus prestigieuse des compétitions, marquant à l'âge de 17 ans et 239 jours (19 ans, 6 mois et 1 jour pour Mbappé), face au Pays de Galles, en quarts de finale de la Coupe du monde 1958. L'attaquant du Santos FC, auteur de six buts lors de ce même Mondial, s'apprêtait à devenir le Roi Pelé.

Johan Cruyff, Pays-Bas : L'Ajax dans la peau

Johan Cruyff a joué son premier match professionnel avec l'Ajax Amsterdam en 1964. Il n'était alors âgé que de dix-sept ans. Mais c'est bien à 19 ans et 135 jours qu'il a honoré sa première sélection nationale, marquant même un but. Il a aussi été élu meilleur buteur du Championnat hollandais la même année, avec 32 réalisations au compteur. Mais, contrairement au Français, Cruyff n'a disputé son premier Mondial qu'à 27 ans, brillant jusqu'en finale (défaite 1-2 contre la RFA).

Michel Platini, France : La D2 avec Nancy

Le 21 juin 1975, date à laquelle Michel Platini fêtait ses 20 ans, l'ancien Vert n'avait pas encore porté le maillot de l'équipe de France, mais il avait marqué 21 buts en pro (68 pour Mbappé). Il venait tout juste de gagner le titre de champion de D2 avec Nancy, après avoir été relégué la saison précédente. Sa première sélection avec les Bleus intervenait trois mois avant qu'il ne fête son 21e anniversaire.

Maradona, Argentine : Première sélection à 16 ans

S'il n'a pas été sélectionné pour le Mondial 1978, où l'Argentine a décroché son premier titre, Diego Armando Maradona avait pourtant connu sa première sélection en 1977, à l'âge de 16 ans. Il était déjà la star des Argentinos Juniors, et meilleur buteur du tournoi national à 18 et 19 ans. Lors de sa dernière saison avec son club formateur, il marqua 42 buts en 45 matches.

Lire aussi : Top 10 des buts de Kylian Mbappé

Zinédine Zidane, France : L'espoir de Cannes

Zizou a joué son premier match pro avant Kylian Mbappé (16 ans, 10 mois et 27 jours, contre 16 ans, 11 mois et 13 jours), mais a porté le maillot bleu bien plus tard, à 22 ans. À ses 20 ans, le Ballon d'Or France Football 1998 venait d'achever sa quatrième saison à Cannes, et restait un grand espoir du football français. On connaît la suite...

Ronaldo, Brésil : Champion du monde sans jouer

Déjà champion du monde à 17 ans, sans jouer une seule minute lors du Mondial 1994, "El Fenomeno" épatait la planète football. Et, aux Pays-Bas, avec le PSV Eindhoven, il affolait déjà les compteurs, en devenant à 18 ans le meilleur buteur du Championnat (30 buts). À 20 ans, il venait tout juste de signer au Barça.

Cristiano Ronaldo, Portugal : Frustré mais épatant

Arrivé à Manchester United à seulement dix-huit ans et demi, en provenance du Sporting Portugal, Cristiano Ronaldo s'est très vite imposé avec les Red Devils. Il a remporté avec Manchester la Coupe d'Angleterre à 19 ans, mais a connu une désillusion en finale de l'Euro la même année, en s'inclinant contre la Grèce à domicile (0-1). Avant de souffler sa 20e bougie, l'ancien du Real Madrid n'avait toujours pas passé le cap des 10 buts en Championnat sur une saison mais était, avec Messi, l'un des plus grands espoirs du football mondial.

Lionel Messi, Argentine : Le futur du Barça

L'Argentin a débuté au Barça tout juste après ses 17 ans, et est devenu l'année suivante champion du monde des moins de 20 ans. Mais c'est bien à 18 ans que le joueur né à Rosario a fait son apparition avec la sélection A. Il a également participé au Mondial en Allemagne et gagné la Ligue des champions, sans jouer lors de la finale contre Arsenal (2-1), à cause d'une blessure. Derrière ses fragilités physiques et des statistiques pas encore fameuses, le talent du Barcelonais sautait tout de même aux yeux. On se rappelle notamment de son but face à Levante, deux mois avant ses 20 ans, où il dribblait toute la défense adverse, d'une façon très similaire à Maradona contre l'Angleterre en 1986. Un génie.
Erwan Issanchou
Réagissez à cet article
500 caractères max