Ligue Europa - Inter

Antonio Conte (Inter Milan) : « Le mot "peur" ne fait pas partie de mon vocabulaire »

S'il a admis avoir « un très grand respect » pour le Séville FC, l'entraîneur de l'Inter Milan a également insisté sur la volonté de son équipe de remporter la finale de Ligue Europa, vendredi (21 heures), à Cologne.

Antonio Conte (entraîneur de l'Inter Milan) : « Comme je l'ai déjà dit dans le passé, le mot "peur" ne fait pas partie de mon vocabulaire. Et il ne doit pas faire partie du vocabulaire de mes joueurs. Comme pour le Chakhtior Dontesk précédemment(2-1, en demi-finales), nous avons un grand respect pour Séville. Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe et pour son histoire dans cette compétition. Il y a beaucoup de respect pour cette équipe, mais en même temps, si nous sommes ici, si nous avons atteint la finale, c'est parce que nous avons des cartes à jouer, et nous allons essayer par tous les moyens d'utiliser ces cartes du mieux que nous pouvons.
Lorsque j'étais joueur, j'ai joué de nombreuses finales. J'ai gagné, mais j'ai aussi beaucoup perdu. Ce que j'ai réalisé, c'est que les gens ne se souviennent que de ceux qui ont gagné. L'histoire est écrite par les gagnants. À la fin, on ne se souvient que de celui qui a gagné. C'est dommage, mais en même temps ça vous pousse à être meilleur. »

Conte : «Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire»

Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 21 août à 12:05

Il ferait bien d'en parler a Pavard qui par son intervention a nivement révélé que le Bayern s'est deja fait mangé la cervelle par les avions de chasse du PSG.

ADS :