Aulas et l'OL espèrent toujours des play-offs. (A. Martin/L'Équipe)
Ligue 1 - OL

Après les annonces d'Édouard Philippe, l'OL espère toujours une reprise

Dans un communiqué publié ce jeudi soir, l'OL a réagi aux annonces du Premier ministre au sujet de l'évolution de la pandémie de coronavirus. Le club se félicite de pouvoir reprendre l'entraînement le 2 juin, mais répète que l'arrêt de la Ligue 1 était trop hâtif.

Peu après la prise de parole du Premier ministre, Édouard Philippe, sur l'évolution des conditions sanitaires liées à la crise du Covid-19, l'OL a publié un long communiqué pour réagir aux différentes annonces. « L'autorisation donnée aux clubs professionnels de reprendre l'entraînement dès le 2 juin confirme que la décision d'arrêter les compétitions était hâtive, prématurée et contraire aux recommandations de l'UEFA, comme le club ne cesse de le souligner depuis cette prise de cette décision le 30 avril », écrit le club lyonnais. « Le Premier ministre ayant confirmé à nouveau que la décision d'arrêter avait été prise par la Ligue, l'Olympique Lyonnais s'inquiète de cette décision désastreuse pour le football professionnel français », précise-t-il.

Le PSG et l'OL « moins défavorisés »

« Cette autorisation répond néanmoins aux sollicitations et aux besoins des trois clubs concernés par les compétitions que les organisateurs ont décidé de maintenir : les Ligue des champions féminine et masculine pour l'UEFA, les Coupes de France féminine et masculine pour la FFF, la Coupe de la Ligue pour la LFP. [...] Saint Etienne, le PSG et l'Olympique Lyonnais pourront ainsi préparer ces rencontres de Coupe dans des conditions moins mauvaises que celles initialement imposées », poursuit le communiqué, qui ne manque pas de préciser que le PSG et l'OL seront « ainsi un peu moins défavorisés que leurs adversaires européens qui auront, eux, repris leur championnat en mai ou juin ».
Jean-Michel Aulas propose l'organisation d'un tournoi amical en juillet
L'OL attend désormais de savoir si des rencontres amicales pourront bien être organisées à partir du 22 juin. « Il espère aussi que la Ligue reviendra sur sa décision [...] et que le Championnat puisse se terminer par le mérite sportif, avec des play-offs éventuellement ».
Réagissez à cet article
500 caractères max
oskare68 29 mai à 17:13

En fait,une reprise serait PEUT-ETRE possible mais ce n'est pas lui qui commande.Le mec il a déja tout organisé comme ça l'arrange,mdr

Heraclite 29 mai à 14:05

Quelle décision désastreuse ? En novembre il sera le premier à claironner qu'il a bien eu raison d'insister pour que le foot ne ne reprenne pas trop vite, au vu de la casse affichee et de l'etat des troupes en Europe

6Phyl6 29 mai à 10:39

Il y a malheureusement fort à craindre qu' Aulas doive se résoudre à regarder Marseille ternir une fois de plus l'éclat de sa magnifique coupe de 93 en allant faire de la figuration en C1... Toute cette affaire ne fait finalement les choux gras que de la presse et des starlettes de la LFP qui n'en finissent pas de s'autocongratuler du mauvais tout joué au foot français. Aulas pour sa part paie fort cher sa tweetomania et devrait relire Pierre et le Loup. On va tous s'en mordre les doigts!

RensenbrinkRIP 28 mai à 23:30

Impec. Le père Noel vit en Laponie et peut aider le gentil Jean-MiMi de voir ses rêves se réaliser.

jeanpierre13 28 mai à 22:50

Magnifique constance dans cet espoir indéfectible d’une reprise ! Le 16 Mars c’était « arrêter tout ! ». Tout ça uniquement pour espérer se sortir d’une 7 eme place qui vaudra à l’OL de regarder la C1 à la TV. Écœurant ! Merci aux médias de relayer ces miasmes et au monde du football de laisser s’enliser cet insupportable litanie.

ADS :