284 supporters de River Plate ont été interdits de stade. (Presse Sports)
Argentine

Argentine : plus de 400 supporters interdits de stade

Plus de 400 supporters ont été interdits de stade en Argentine.

Plus de 400 personnes, dont 284 supporters de River Plate, ont été interdites de stade pour violence et revente de billets, a annoncé mercredi le ministère argentin de la Sécurité.
Les 284 supporters de River Plate ont été interdits de stade pour une durée indéterminée après la découverte le 23 novembre dernier de sept millions de pesos (environ 164 000 euros) et de 300 billets pour la finale de la Copa Libertadores contre le club rival de Boca Juniors au domicile de l'un des chefs de la «barra brava» de River Plate, l'un des groupes de supporters les plus violents d'Argentine.

Interdiction de déplacement depuis 2013

Par ailleurs, 134 membres de la «brava barra» du club de Colon de Santa Fe ont été interdits de stade pendant un an pour avoir assisté à un match de leur équipe à l'extérieur en août dernier malgré l'interdiction et cinq supporters du club d'All Boys (D3) ont été condamnés à 24 mois d'interdiction de stade après des faits de violence contre la police.
En raison de la violence récurrente dans les stades argentins, les supporters ne peuvent assister aux matches de leur équipe à l'extérieur depuis 2013, malgré une levée partielle de la mesure depuis août 2018.
Depuis vingt ans, 139 personnes sont décédées à la suite de faits de violence dans le football en Argentine, dont six en 2018, selon l'association Salvemos al Futbol, qui se bat contre la violence et la corruption dans le football argentin.
Réagissez à cet article
500 caractères max