Championnat des étoiles
acheter
salerno (marcel) (Crédit : Sébastien BOUE) (L'Equipe)
Amateurs

Arles-Avignon, le temps presse

Rétrogradé en CFA, Arles-Avignon a été placé en redressement judiciaire. Une situation incompréhensible du côté du club, qui tente de sauver et de réintégrer le Championnat de National. Pas évident du tout.

Ils ne sont plus que quatre. Oui, oui, quatre joueurs (Ibrahima Ba, Adrien Coulomb, Brahim Ben Daoud, Thomas Bosmel). Arles-Avignon est proche de la fin. «On m'a proposé de partir, mais je n'ai pas trop d'opportunités, explique Bosmel, le gardien de but formé à Caen. Et si je décide de m'en aller, je ne touche pas le chômage derrière. C'est très compliqué.» Tout est dit. Relégué sportivement en National au terme d'une saison 2014-2015 catastrophique et administrativement en CFA, l'ACAA a également été placé en redressement judiciaire par la justice française.

Un match dès samedi ?

Une situation que ne comprend pas Marcel Salerno, le président emblématique, qui tente par tous les moyens de sauver le club. «C'est totalement incompréhensible. Ça fait six ans que je viens avec le même dossier et les mêmes garanties et là, d'un coup, on me refuse. Pourquoi ? C'est dégradant. C'est ma signature. J'ai toujours été solvable. La DNCG n'a apporté aucune réponse claire.» «De toute façon, c'est habituel, avoue-t-on du côté de l'instance. Les clubs ne comprennent jamais pourquoi ils sont relégués. Mais ce n'est jamais un hasard.» En attendant, avant, pourquoi pas, l'espoir d'être réintégré au Championnat de National, le calendrier du groupe C de CFA indique bel et bien une rencontre entre Arles-Avignon et Rodez. Et ce, pour ce samedi 15 août à 20 heures. Le temps presse. 
 
A retrouver dans France Football cette semaine : Arles-Avignon, la bourse ou la vie
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :