2 August 2017 - UEFA Champions League Qualifier, Second Leg - Ajax v OGC Nice - Arnaud Souquet of OGC Nice celebrates scoring their 1st goal - Photo: Charlotte Wilson *** Local Caption *** (Charlotte Wilson/OFFSIDE/PRESS/PRESSE SPORTS)
Ligue 1 - 7e journée

Arnaud Souquet, le latéral droit de Nice, ne serait-il pas en train de taper à la porte de l'équipe de France ?

À un poste de latéral droit où l'incertitude règne plus que jamais à moins d'un an de la Coupe du monde 2018, Arnaud Souquet postule. Le joueur de l'OGC Nice monte en puissance et devient semaine après semaine un candidat crédible.

De Pôle Emploi à l'été 2014, quand Lille, avec qui il avait débuté en pros, l'a laissé libre, à la Coupe du monde en 2018 ? Cela pourrait être la formidable histoire d'Arnaud Souquet (25 ans). Car oui, aujourd'hui, le Niçois, qui s'épanouit sous les ordres de Lucien Favre, est devenu un candidat crédible à une place dans les 23 de Didier Deschamps. D'un côté, grâce à des performances sur le terrain régulières et particulièrement convaincantes. De l'autre, à cause d'une certaine incertitude qui plane autour du poste d'arrière droit. Plus ou moins au niveau, malgré une frilosité défensive parfois inquiétante, Djibril Sidibé fait pour le moment office de titulaire indiscutable à ce poste.

Souquet en équipe de France ? «Je pense qu'il n'en est plus très loin»

Derrière, c'est presque le désert. Christophe Jallet, le coéquipier de Souquet, ne joue plus à droite ; Sébastien Corchia (FC Séville) n'arrive toujours pas à convaincre véritablement ; Bacary Sagna est sans club ; Mathieu Debuchy est à la cave à Arsenal. Bref, vous l'avez compris, il y a un ticket à saisir pour l'avion à destination de la Russie. Souquet, latéral moderne, qui aime apporter offensivement tout en montrant une réelle efficacité défensive, a le profil pour faire son trou en Bleus. Et ainsi réaliser son come-back au sein des équipes de France, lui qui comptabilise six sélections en U18 (entre 2009 et 2010) et cinq en U20 (2011-2012). «Je pense qu'il n'en est plus très loin. On a d'ailleurs eu ce débat dans le vestiaire dernièrement, et mes coéquipiers n'étaient pas très d'accord avec moi, sourit François Clerc, latéral droit du Gazélec Ajaccio, qui a porté 13 fois le maillot bleu entre 2006 et 2008. Souquet a beaucoup progressé en peu de temps. On voit que c'est un défenseur intelligent, qui fait beaucoup d'efforts et qui joue juste. Un vrai joueur d'équipe. En plus, il est de plus en plus décisif (un but, cinq passes décisives en 26 matches de Ligue 1 en 2016/17).»
À une position sur le terrain où François Clerc, 231 matches de Ligue 1, estime qu'on en demande toujours plus. «C'est peut-être l'un des postes où il faut être le plus complet dans le football moderne. Mais c'est vrai qu'au regard de la concurrence en équipe de France, la place derrière Sidibé, qui sera toujours appelé s'il n'est pas blessé, est bonne à prendre.» Avant de conclure au sujet de Souquet : «Il faut qu'il dure dans ses performances.» Verdict jeudi prochain, sous les coups de 14 heures, avec l'annonce de la liste de Didier Deschamps pour les matches décisifs face à la Bulgarie et à la Biélorussie. Avec ou sans le Niçois ?

Arnaud Souquet doit-il être appelé en équipe de France ?

Timothé Crépin

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
santos5 22 sept. à 17:20

il suffit qu'un joueur réalise une bonne prestation, vous le jugez bon pour la sélection,j'ignore quels sont vos critères, mais je n'aimerais pas vous avoir comme sélectionneur

voir toutes les réactions