Soccer Football - Europa League - Round of 32 First Leg - BATE Borisov v Arsenal - Borisov Arena, Barysaw, Belarus - February 14, 2019  Arsenal manager Unai Emery during the match               REUTERS/Vasily Fedosenko (Reuters)
Ligue Europa - Seizièmes

Arsenal battu à Borisov, l'Inter Milan et la FC Séville font une bonne opération

Retrouvez tout ce qu'il faut retenir des matches disputés à 18h55 dans ces seizièmes de finale de la Ligue Europa. Avec la défaite surprise d'Arsenal en Biélorussie, sur la pelouse du BATE Borisov.

BATE Borisov 1-0 Arsenal

Sur une pelouse très abimée, où le ballon sautillait plus qu'il ne roulait, le BATE de Hleb, ancien de la maison rouge, a joué un très mauvais tour aux Gunners. Pourtant avec l'équipe type, Arsenal n'aura jamais réussi à produire du jeu et prouver sa supériorité au-delà de longues séquences de possession interminable, face à un bloc biélorusse solide. L'ouverture du score venait de Dragun, sur un coup franc excentré, lorsqu'il reprenait de la tête (1-0, 45e). Pour ne rien arranger, Lacazette était expulsé en fin de rencontre pour un coup de coude. Koscielny et Guendouzi, les autres Frenchies alignés au coup d'envoi, n'ont pu empêcher cette débâcle.

Rapid Vienne 0-1 Inter

Privé d'Icardi dont le futur à Milan est de plus en plus incertain, l'Inter affrontait une équipe en difficulté en Championnat, classé seulement à la huitième place. C'est Lautaro qui menait le front avec la tâche de faire oublier autant que possible l'absence de l'autre attaquant argentin de l'équipe. Il ne s'est pas dégonflé. C'est lui qui sur un penalty ouvrait le score pour les siens (0-1, 39e). C'est d'ailleurs cette unique réalisation qui offre aux Nerazzuri un bon avantage avant de recevoir le Rapid Vienne dans une semaine. À eux de confirmer.

Galatasaray 1-2 Benfica

Dans la folle ambiance d'Istanbul, Galatarasay et Benfica, tous les deux seconds de leurs Championnats respectifs, se sont livrés une féroce bataille. Les visiteurs ouvraient le score sur un penalty du capitaine Salvio (0-1, 27e). Luyindama s'imposait de la tête sur un centre de Nagatomo pour remettre son équipe à hauteur (1-1, 54e). Mais dix minutes plus tard, les visiteurs reprenaient l'avantage grâce à Seferovic qui profitait des errances défensives turques (1-2, 64e). Au terme d'une partie plaisante, Benfica se positionne mais, malgré ces deux buts inscrits à l'extérieur, devra encore batailler.

Lazio 0-1 Séville

C'était le choc de ces seizièmes de finale de Ligue Europa. Et qui dit gros match européen, dit forcément Ben Yedder. L'ancien attaquant du TFC a ouvert le score sur un centre de Sarabia (22e, 0-1). Séville s'est parfois fait peur, comme quand quelques minutes plus tard, Kjaer sauvait sur sa ligne une tentative détournée de Marusic pour préserver l'avantage des Sévillans (27e). Les visiteurs ont montré de belles choses tout au long de la rencontre et n'ont jamais lâché ce maigre mais crucial avantage au score. Avant le retour à Sanchez-Pizjuan, ils peuvent appréhender ce match avec une certaine sérénité.

La belle opération du Dynamo Kiev, Leverkusen et Genk enregistrent un bon nul à l'extérieur

Sur les autres pelouses, Krasnodar et Leverkusen se sont neutralisés (0-0), tout comme le Slavia Prague et Genk (0-0). L'Olympiakos a longtemps cru s'mposer à domicile contre le Dynamo Kiev mais les Ukrainiens sont revenus deux fois à la marque (2-2). Hassan (10e) et Gil Dias (28e), d'une superbe reprise de volée à trente mètres marquaient pour les locaux, tandis que Buyalsky (28e) et Verbic (89e) leur répondaient. Dans ces trois rencontres, tout reste encore très ouvert avant la seconde manche.

Les résultats de la soirée

BATE Borisov 1-0 Arsenal
Galatarasay 1-2 Benfica
Krasnodar 0-0 Leverkusen
Lazio 0-1 Séville
Olympiakos 2-2 Dynamo Kiev
Rapid Vienne 0-1 Inter
Rennes 3-3 Betis
Slavia Prague 0-0 Genk.
Réagissez à cet article
500 caractères max