Soccer Football - Premier League - Arsenal v West Ham United - Emirates Stadium, London, Britain - September 19, 2020. Arsenal's Eddie Nketiah celebrates scoring their second goal with Dani Ceballos. Pool via REUTERS/Will Oliver EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.  Please contact your account repres (L'Equipe)
Angleterre - 2e journée

Arsenal s'impose à l'arraché face à West Ham (2-1)

Loin d'être brillants, les Gunners ont arraché un succès longtemps inespéré face à West Ham (2-1). Avec deux victoires en autant de matches, ils rejoignent Everton et Crystal Palace en tête.

La belle victoire décrochée sur la pelouse de Fulham, en ouverture de cette Premier League 2020-21 (0-3), semblait donner pas mal de crédit à des Gunners qui sortaient d'une saison bien décevante en Championnat (8e à... 44 points de Liverpool). Le succès arraché face à West Ham, ce samedi au terme d'un match pour le moins décevant dans le contenu (2-1), vient toutefois nuancer quelque peu le tout, même si le principal est au bout. Avec six points au compteur en deux rencontres, Arsenal rejoint Everton et Crystal Palace tout en haut du classement. Et c'est peut-être l'essentiel...

Malgré vingt premières minutes assez pénibles dans le jeu, les hommes d'Arteta ouvraient la marque sur leur première véritable occasion. A l'affût au point de penalty après un bon centre d'Aubameyang, Lacazette trompait ainsi Fabianski d'une tête sous la barre (25e). Le deuxième but de l'ancien Lyonnais en autant de rencontres. Le plus dur était fait, pensait-on, pour les Gunners face à une équipe qui avait mordu la poussière à domicile face à Newcastle pour commencer (0-2). Mais ceux-ci perdaient un peu le fil pendant une dizaine de minutes et West Ham en profitait pour revenir à hauteur grâce à Antonio, qui taclait victorieusement un centre de Fredericks (45e). Tout restait donc à faire à la pause...

Nketiah libère Arsenal

Pas beaucoup plus inspirés après le repos, Gabriel et ses nouveaux copains n'arrivaient pas à mettre à mal le solide bloc adverse. Avec un petit peu plus de réalisme, West Ham aurait même pu prendre l'avantage à plusieurs reprises, comme sur cette tête d'Antonio, encore lui, qui terminait sur la barre d'un Leno totalement impuissant sur le coup (67e). L'entrée en jeu de Pépé (64e), en lieu et place de Willian, n'y changeait pas grand-chose. A court d'idées, et peut-être de rythme, Arsenal n'arrivait pas à accélérer ni à se montrer dangereux. Jusqu'à la 86e minute, et un bon décalage de Saka pour Ceballos, qui remettait tout de suite dans l'axe. Seul face au but vide, Nketiah n'avait plus qu'à pousser le cuir (86e). Inespéré... West Ham, qui méritait certainement mieux, ne peut que constater les dégâts. Après deux rencontres, les Hammers n'ont toujours pas le moindre point au compteur... - B. Ro.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :