Soccer Football - La Liga Santander - FC Barcelona v Real Valladolid - Camp Nou, Barcelona, Spain - February 16, 2019   Barcelona's Lionel Messi celebrates scoring their first goal with Gerard Pique   REUTERS/Albert Gea (Reuters)
Espagne - 24e journée

Avant d'affronter Lyon, le FC Barcelone s'impose au petit trot face à Valladolid

Dans un match sans grande intensité, le FC Barcelone a battu Valladolid ce samedi (1-0) grâce à un penalty de Lionel Messi. Sous les yeux de l'entraîneur lyonnais Bruno Genesio.

Depuis les tribunes du Camp Nou, assis aux côtés d'Eric Abidal, Bruno Genesio n'a sans doute pas appris grand chose ce samedi, à trois jours de défier le FC Barcelone en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. Mais l'entraîneur de l'OL a pu se rendre compte une nouvelle fois que son futur adversaire dépendait beaucoup des inspirations de son numéro 10. Alors que les Catalans ne parvenaient pas à mettre de l'intensité dans cette rencontre pourtant importante de Liga, eux qui restaient sur deux nuls contre Valence (2-2) et Bilbao (0-0), Lionel Messi s'est occupé de (presque) tout. Le Barça n'avait tenté que deux tirs après 35 minutes ? La Pulga a envoyé lui-même cinq frappes en dix minutes avant la mi-temps ! Sur l'une d'entre elles, l'Argentin a transformé un penalty obtenu par Gerard Piqué sur une (rare) attaque tranchante des Blaugrana (43e). Messi terminera la rencontre avec douze tirs sur les vingt de son équipe, et manquera un doublé sur penalty en fin de match (85e). Frustrant, mais l'essentiel est acquis avec une victoire et un matelas de sept points d'avance en tête du classement.

Quid du troisième milieu ?

La principale interrogation après ce succès étriqué concerne le nom de celui qui accompagnera Sergio Busquets et Ivan Rakitic dans l'entrejeu mardi au Groupama Stadium. En l'absence d'Arthur Melo, blessé, Ernesto Valverde a le choix entre l'assurance technique de Carles Alena, l'activité et l'expérience d'Arturo Vidal, ou encore le talent fou d'un Philippe Coutinho en sommeil cette saison. Les deux premiers étaient titulaires ce samedi, et c'est le plus jeune Blaugrana qui est sorti du lot, notamment en seconde période avec quelques projections et passes verticales bienvenues. Reste à savoir si son manque de vécu à ce niveau (un seul match) ne sera pas rédhibitoire dans l'esprit de son coach. Devant, Ousmane Dembélé a affiché beaucoup de déchet et peu de rythme, mais sa sortie à vingt minutes du coup de sifflet final invite à croire à sa titularisation à Lyon. Rendez-vous mardi !

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :