cardinale (yoan) *** Local Caption *** 142 photos (MICHEL VINCENT/L'Equipe)

Avec le retour de Ben Arfa, Nice s'en sort face à Troyes

Après avoir lutté, Nice, qui a vu Ben Arfa faire son retour, a finalement trouvé l'ouverture grâce à Mahamane Traoré pour battre Troyes (2-1). Et pour rester dans la course au podium.

Le gagnant : Ricardo Pereira

Bien sûr, Nice a eu le ballon, Nice a eu quelques opportunités (frappes de Walter, un poteau de Germain, un coup franc de Seri), mais Troyes a été parfaitement solidaire, Troyes s’est battu. Bref, Troyes nous a fait tout simplement plaisir. À l’image, par exemple, de Babacar Gueye qui n’a pas ménagé ses efforts pour proposer des solutions devant. Derrière, la pire défense de Ligue 1 a tenu, tenu... jusqu'à la 75e minute. Quinze minutes après l'entrée de Ben Arfa, Ricardo Pereira centrait et trouvait Mahamane Traoré aux six mètres qui trompait Dreyer d'une reprise acrobatique (2-1, 75e). Le sort du match était scellé et venait récompenser la très bonne activité de Ricardo Pereira sur son côté droit. Très actif, Pereira a proposé, proposé pour permettre à Nice de trouver l'ouverture. Mais que ce fut dur !

Le perdant : Yoan Cardinale

Il n’a été que très rarement sollicité. Mais dès qu’il a fallu intervenir, Yoan Cardinale s’est troué. Et pas qu’un peu. Pourtant, en début de rencontre, ses coéquipiers avaient fait le boulot pour mener depuis la douzième minute et un sublime centre extérieur du pied droit de Jérémy Pied pour Valère Germain qui fusillait Dreyer de près (1-0, 12e). Quatorze minutes plus tard, sur une incursion troyenne orchestrée par Gueye, le ballon arrivait sur Nivet qui servait Corentin Jean. L’international espoir débordait et frappait dans un angle impossible…mais un angle pas du tout bouché par Cardinale qui déviait dans son propre but (1-1, 26e). Une bourde qui coûtait cher et qui ne va pas interrompre le débat sur les gardiens niçois

La stat : 28

Comme le nombre de jours d'absence de Ben Arfa en Ligue 1. Le génial gaucher a fait son retour en Championnat face à Troyes. Au grand soulagement de tout un club. Même s'il n'est pas impliqué sur le but de la victoire, sur que ce come-back va faire du bien à Nice, toujours à la lutte pour une place sur le podium.

T.C.