baup (elie) mandanda (steve) (L'Equipe)
Ligue 1

Baup : «Mandanda, Trapp, Enyeama et Subasic, les quatre meilleurs gardiens de L1»

Passer au crible les vingt gardiens de L1. Voilà l'exercice auquel s'est prêté Elie Baup, qui a fini par accepter l'invitation après quelques secondes d'hésitation. «C'est chaud», a soufflé l'ancien gardien avant d'enfiler les gants et de se lancer dans des sorties pleines d'à-propos.

Clément Maury (GFC Ajaccio) : «Il a le niveau»

«Depuis le début de saison, il fait des spécifiques parce qu'il est pas mal sollicité. Il a l'occasion de se mettre en évidence, de faire apprécier ses qualités. Comme son équipe, il découvre la L1 alors c'est sûr que c'est compliqué. Mais, malgré tout, il a le niveau.»

Ludovic Butelle (Angers) : «Une bonne surprise»

«Il est pour beaucoup dans la solidité défensive et le bon début de Championnat du SCO. Contre Guingamp, en fin de match, c'est lui qui sauve le point du nul. Après mal de temps passé en L2, on le retrouve. C'est vraiment un bon gardien de L1 et c'est une bonne surprise de le voir à ce niveau-là. Il est super.»

Jean-Louis Leca (Bastia) : «Pas un handicap pour son équipe»

«On lui a cherché un remplaçant toute l'intersaison. C'est un gars qui a mental énorme. Face à Angers, il a fait un match de folie avec trois arrêts d'un autre siècle. Il ne postule pas à l'équipe de France mais il est là. Bastia n'a pas beaucoup de points mais on ne peut pas dire que c'est la faute de son gardien. Il n'est pas un handicap pour son équipe.»

Cédric Carrasso (Bordeaux) : «Il est incontournable»

«C'est l'ancien, le leader des Girondins. Il a voulu jouer en début de saison alors qu'il était blessé. Il a fait ça parce qu'il est dans un bon état d'esprit mais il l'a un peu payé derrière. Maintenant, il est en train de retrouver ses sensations. Il est incontournable dans cette équipe. Mais ce qui est bien pour Bordeaux, c'est de voir un jeune comme Prior débuter et montrer qu'il a un vrai avenir.»

Rémy Vercoutre (Caen) : «Peu de fautes dans son jeu»

«C'est aussi un gardien qui a du métier. Il a une lecture sobre, il essaie de faire courir le moins de risques possibles à son équipe. Il y a peu de fautes dans son jeu. Il a aussi son rôle dans le bon début de saison de Caen.» 

Jonas Lössl (Guingamp) : «De sacrés réflexes et de l'envergure»

«C'est un gardien qui vient du hand et ça se voit. Il a de sacrés réflexes et de l'envergure. Il gagne souvent ses duels, ses face-à-face avec les attaquants adverses. Depuis la saison dernière, c'est une belle découverte pour la Ligue 1. Et puis il est régulier.»

Vincent Enyeama (Lille) : «Dans les trois meilleurs»

«Il est dans le top, parmi les trois meilleurs gardiens du Championnat. C'est impressionnant ce qu'il fait.» 

Benjamin Lecomte (Lorient) : «On ne s'interroge pas sur lui»

«Il est complet. Il est bon dans les sorties, sur sa ligne, dans le jeu au pied. Il s'affirme. Et puis il s'est adapté au terrain de Lorient, ce n'est pas forcément évident. Ce sont d'autres appuis, d'autres trajectoires au sol. Il est devenu un bon gardien de L1 et s'inscrit dans la lignée d'Audard, à qui il a succédé. On ne s'interroge pas sur lui, on sait qu'il est là. L'entraîneur ne se pose pas de questions à son sujet.»
Pour Baup, le Lyonnais Lopes est «brillant». (L'Equipe)
Pour Baup, le Lyonnais Lopes est «brillant». (L'Equipe)

Anthony Lopes (Lyon) : «Un grand talent qui a un grand avenir»

«Il est brillant. La saison dernière, il était extraordinaire. Là, il découvre la Ligue des champions et, en Championnat, il est un peu à l'image de son équipe donc c'est plus compliqué. C'est logique, il est dans un apprentissage du très haut niveau. Il est bien accompagné par le super Joël Bats et il continue de progresser. Il a un tel sens de l'anticipation, une telle qualité de jeu au pied. Et il met les attaquants adverses en difficulté par son agressivité, dans le sens où il est conquérant, offensif sur le ballon. En étant comme ça, parfois ça lui joue des tours, mais souvent il en sort gagnant. C'est un grand talent qui a un grand avenir.»

Steve Mandanda (Marseille) : «C'est le top de la L1, il a tout»

«C'est le top du gardien, le top de la L1. Il a tout. C'est sans doute encore le meilleur du Championnat, même s'il y a de la concurrence avec les Trapp, Enyeama, Subasic. En équipe de France, il est très proche de Lloris. Il est passé à travers à Braga en Ligue Europa mais il continue de faire gagner des points à Marseille.»

Danijel Subasic (Monaco) : «Monstrueux»

«Il est dans les quatre meilleurs avec Mandanda, Trapp et Enyeama. Il fait partie des gardiens qui dominent la L1. Son équipe est moins solide collectivement et il subit un peu ça. Mais, malgré tout, sur sa ligne, il est énorme. Avec ses réflexes, il sort des ballons qui sont déjà au fond. Que ce soit en l'air ou au sol, dans la réactivité, c'est monstrueux.»

Geoffrey Jourdren (Montpellier) : «Montpellier a besoin du vrai Jourdren»

«C'est bien d'en choisir un parce que, cette saison, ils sont trois à tourner : Jourdren, Ligali et Pionnier. Ça veut dire qu'il y a des secousses dans toute l'équipe. Quand une saison est compliquée, elle l'est pour tout le monde, gardien compris. Normalement, Jourdren est le titulaire du poste mais il s'est blessé. Je dirais que Montpellier a besoin du vrai Jourdren, celui qu'on a connu la saison du titre, le Jourdren en forme, pour avancer.»

Rémy Riou (Nantes) : «Une valeur sûre»

«C'est une valeur sûre. Der Zakarian voulait à tout prix le faire prolonger. Il fait partie de ces gardiens qui ont de l'expérience, qui ne tremblent pas, qui en imposent dans le vestiaire et sur le terrain. C'est un joueur très fiable sur lequel on peut s'appuyer. Il a le brassard, c'est une bonne personne. Quand vous êtes entraineur, vous êtes content d'avoir un gars comme ça dans votre équipe.»

Mouez Hassen (Nice) : «Il a eu des débuts difficiles mais...»

«On le voyait très haut et il a eu des débuts difficiles. Ce n'était pas évident pour lui. Cette année, je trouve qu'il a plutôt bien digéré la saison précédente, ce qui est plutôt bon signe. Il a le talent mais il doit améliorer sa lecture des trajectoires. Il reste un gardien d'avenir et il faudra voir comment il va évoluer avec le travail.»
Trapp et Sirigu, deux très bons gardiens qui cohabitent au Paris Saint-Germain. (L'Equipe)
Trapp et Sirigu, deux très bons gardiens qui cohabitent au Paris Saint-Germain. (L'Equipe)

Kevin Trapp (Paris-SG) : «Directement dans le top»

«Il y a eu ce fameux match contre Bordeaux mais derrière, contre Marseille, c'est lui qui donne les 3 points, et on a encore vu face au Real Madrid qu'il répondait présent. Il s'est installé directement dans le top de notre Championnat. On nous l'a présenté comme un gardien hors-norme, il le démontre. Mentalement, il est costaud. Derrière lui, il y a quand même Sirigu, qui est un très bon gardien. On aurait fait la même chose l'année dernière, on aurait dit que l'Italien faisait partie des meilleurs...» 

Johny Placide (Reims) : «Il est spectaculaire»

«Il est spectaculaire. Il a la concurrence de Kossi Agassa et ça a pas mal tourné entre les deux. Un coup l'un, un coup l'autre. Il faut faire preuve de qualités mentales. Placide, on le remarque. Par ses arrêts réflexes, par sa vitesse au sol, il se met en évidence.»

Benoit Costil (Rennes) : «Il est incontournable»

«Lui aussi est une valeur sûre. C'est quand même le numéro 3 de l'équipe de France pour ses aptitudes. Il dégage du charisme, de la présence. Il est actuellement blessé mais il est incontournable dans ce Championnat.»

Stéphane Ruffier (Saint-Étienne) : «Une énorme présence»

«C'est un garçon qui a une telle qualité athlétique, une énorme présence. Il a une très grosse personnalité et dégage quelque chose de très fort. Mais cette saison, même s'il reste toujours présent et nécessaire à Saint-Étienne, il s'est pour l'instant montré moins fort, moins décisif, que lors des exercices précédents. Il a eu son intersaison à gérer, il y a eu aussi sa prise de position concernant son rôle en équipe de France. Il faudra suivre son évolution, avec peut-être un départ à l'étranger. Il me fait penser un peu à Sébastien Frey, pas toujours reconnu en France mais qui l'était en Italie. Il y avait une sorte d'incompréhension.» 

Ali Ahamada (Toulouse) : «Sortir de cette image de gardien qui a marqué»

«C'est un peu comme à Montpellier. L'équipe n'a pas le rendement escompté et on s'interroge aussi sur les gardiens. Goicoechea est passé à travers plusieurs fois. Et Ahamada, depuis qu'il est rentré, ne s'est pas montré décisif. Il faut qu'il sorte de cette image du gardien qui a marqué un but. Il a les qualités, c'est évident, et il doit retrouver la sobriété, la tranquillité, la sérénité, le calme, la concentration.» 

Denis Petric (Troyes) : «Un peu abandonné par sa défense»

«Il a perdu sa place lors des derniers matches mais il a été élu meilleur gardien de L2 la saison dernière. Même s'il a commis des fautes, il a été mis dans des situations compliquées, un peu abandonné par sa défense. C'est difficile pour lui. Il n'est pas devenu nul du jour au lendemain.» 
Thomas Simon
Réagissez à cet article
500 caractères max