Le Benfica rejette «une dénonciation anonyme venant de Porto.»  ( Presse Sports)
Portugal

Benfica : enquête et perquisitions pour corruption

Le club lisboète fait l'objet d'une enquête pour «corruption sportive» et le stade a notamment fait l'objet d'une perquisition.

Les soupçons portent sur des dons d'argent à des joueurs d'autres clubs pour qu'ils se surpassent contre le rival du Benfica, le FC Porto. Une enquête a été ouverte pour «corruption active et passive, trafic d'influence et obtention ou offre d'avantage indu». La justice a mené des perquisitions dans le stade lisboète, l'Estadio de la Luz, mais aussi dans les locaux de trois autres clubs portugais, le Vitoria Setubal, le Desportivo das Aves et le Paços de Ferreira, cibles soupçonnées de cette corruption.
Il y a six mois, le président du Benfica, Luis Felipe Vieira, avait été mis en examen pour trafic d'influence. Le club lisboète nie les accusations dans un communiqué laconique. Une conférence de presse devait avoir lieu en fin d'après-midi.
Réagissez à cet article
500 caractères max