Benoît Costil espère que Bordeaux va enfin s'offrir un succès en Ligue Europa. ( F. Faugere/ L'Equipe)
Ligue Europa - Bordeaux

Benoît Costil avant Bordeaux - Zénith : «Ça va tourner pour nous»

Benoît Costil, capitaine de Girondins battus trois fois en autant de matches en Ligue Europa, veut croire au premier succès de son équipe, jeudi (21h00) face au Zénith Saint-Pétersbourg

«Après trois défaites, il faut gagner impérativement demain ?
Oui, très clairement. Déjà que les chances sont minimes, mais il en reste quelques-unes. On va jouer à fond mais, en cas de non-résultat, on ne sera plus dans la compétition l'an prochain.
Bordeaux, vingt saisons à la chaîne avec M6
Sur quoi allez-vous vous appuyez ? 
Sur le match de Lyon (1-1), bien évidemment, sur une partie cohérente contre Nice malgré la défaite (0-1) et dont on ne peut se contenter, sur le match au Zénith (1-2), qui était aussi intéressant. Il va falloir faire la même chose avec la victoire au bout, faire la même chose mais en mieux. Tant que ce n'est pas terminé, on va jouer jusqu'au bout.
«C'est une très belle équipe, mais on a des arguments pour la bousculer et pour gagner»
Avoir bousculé le Zénith à l'aller (1-2) vous a-t-il décomplexé ? 
C'est ce qu'on s'était dit avant d'aller là-bas. Il fallait jouer de façon décomplexée, avec nos qualités, même si on était conscients que c'était une très belle équipe en face, avec de la confiance et de la détermination, aussi. On est persuadés qu'on peut gagner demain. C'est une très belle équipe, mais on a des arguments pour la bousculer et pour gagner.
Que manque-t-il pour faire basculer le résultat du bon côté ? 
Lors du premier match (à Prague face au Slavia, 0-1), il nous a manqué pas mal de choses, l'essentiel au niveau de la détermination, tout ce qu'on doit faire sur le terrain pour obtenir un résultat. Les deux autres matches (1-2 face à Copenhague et 1-2 à Saint-Pétersbourg) se sont joués sur des détails. Ce sont des phrases qu'on balance souvent comme ça, mais les matches de Coupe d'Europe se jouent souvent sur pas grand-chose. Ç'a tourné contre nous mais, demain, ça va tourner pour nous. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :