Soccer Football - La Liga Santander - Espanyol v Real Madrid - RCDE Stadium, Barcelona, Spain - June 28, 2020  Espanyol's Bernardo Espinosa in action with Real Madrid's Karim Benzema, as play resumes behind closed doors following the outbreak of the coronavirus disease (COVID-19)   REUTERS/Albert Gea (Reuters)
Consultation

Benzema, Guti, Redondo, Bergkamp, Özil... Élisez la plus belle passe décisive du XXIe siècle

À l'instar de Karim Benzema face à l'Espanyol Barcelone, plusieurs artistes ont délivré des passes décisives entrées depuis dans la légende. FF vous propose d'élire la plus belle passe décisive du XXIe siècle parmi une sélection maison.

Guti et le "tacon de dios"

Dix ans avant que Karim Benzema ne nous émerveille à son tour contre l'Espanyol Barcelone, Guti avait adressé une lumineuse passe décisive du talon pour l'international français. Un geste décrit comme «la talonnade de Dieu» par Marca, le lendemain.

Les yeux derrière la tête de... Guti

Et le génial espagnol n'en était pas à son coup d'essai. Lors de la saison 2005-2006, il avait régalé un autre Français, désormais entraîneur de... Benzema. Une action venue d'ailleurs qui laissera pantoise toute la défense du FC Séville.

Redondo et le tour de magie d'Old Trafford

Real Madrid toujours. On joue les quarts de finale de la Ligue des champions 1999-2000 quand Redondo se décide à illuminer Old Trafford. Raul n'a plus qu'à conclure.

Alexander-Arnold, corner et nuit magiques

Liverpool est en passe de réaliser un come-back historique face au Barça de Messi lors de la C1 2018-2019. Il ne manque plus qu'un but aux Reds pour compléter la remontada. Moment choisi pour Trent Alexander-Arnold de surprendre son monde.

Messi régale Suarez sur... penalty

Thierry Henry et Robert Pires s'étaient pris les pieds dans le tapis en s'y risquant. Face à Vigo, lors de la saison 2015-2016, le duo Lionel Messi-Luis Suarez complète le challenge.

Draxler en deux temps

Avant de rejoindre le Paris Saint-Germain, Julian Draxler faisait les beaux jours de Schalke 04. Cette merveille de passe décisive délivrée à Raul lors de la saison 2016-2017 demeure l'un de ses plus beaux faits d'arme en carrière.

Bergkamp écoeure la Juve

4 décembre 2001, phase de groupes de la Ligue des champions. Fredrik Ljungberg sert Denis Bergkamp lors d'une contre attaque des Gunners. La suite appartient à l'histoire.

Le coup du foulard de Payet

Deux saisons et demi. C'est le temps qu'il a fallu à Dimitri pour marquer à jamais les esprits du côté de West-Ham. Parmi les fulgurances du Réunionnais, on retrouve cette galette façon coup du foulard déposée lors de la saison 2016-2017, sa deuxième en Angleterre.

L'exter de Quaresma

Ah les extérieurs du pieds de Ricardo Quaresma... Face à la modeste Estonie et alors que le Portugal peine à ouvrir le score, l'ailier régale Cristiano Ronaldo d'un centre aussi puissant que précis.

Berbatov en mode Redondo pour servir CR7

Old Trafford avait assisté de près à l'assist de Redondo pour Raul. Huit ans plus tard, le Bulgare Dimitri Berbatov imite la légende argentine pour régaler CR7. L'occasion pour les supporters Red Devils de définitivement tourner la page.

L'aile de pigeon de Mata

Phase de groupes de la Ligue des champions 2015-2016. Après avoir ramené les siens à hauteur face à Wolfsburg, Juan Mata permet à Chris Smalling d'offrir la victoire. Et pas de n'importe quelle manière...

Castillo met le feu

La défense des Chicago Fire ne s'en est jamais vraiment remise. Après avoir éliminé deux adversaire d'un coup du sombrero, Fabian Castillo régale Maximiliano Urruti d'un coup du foulard tranchant lors de la saison 205-2016 de MLS. Total régal.

Le ciseau de Del Piero

Si le ciseau retourné est de temps à autre utiliser pour marquer, Alessandro Del Piero s'est, un après-midi de mai 2005, décidé à s'en servir pour permettre à David Trezeguet d'ouvrir la marque. Un but qui permettait à la Juve d'empocher le Scudetto.

Meggiorini, tacle ou passe décisive : pourquoi choisir ?

La saison 2015-2016 de Serie A vient à peine de démarrer que le trophée de la plus belle passe décisive de l'exercice ne fait déjà plus débat. La palme revient à l'attaquant du Chievo Vérone Riccardo Meggiorini pour ce caviar du talon réalisé en... taclant.

Pogba, sans forcer

La France prépare son Euro 2016 en recevant le Cameroun à la Beaujoire. Moment choisi par Paul Pogba pour régaler Olivier Giroud sans jamais vraiment donner le sentiment de s'employer. Facile.

Dani Alves au Parc comme dans son jardin

Quarts de finale de la Ligue des champions 2012-2013. Le PSG reçoit Barcelone au Parc des Princes. Et si les locaux sortent un gros match (2-2), c'est Dani Alves qui, d'un sublime extérieur du pied, permet au Barça d'inscrire un but précieux qui vaudra cher lors du retour.

Angel "Rabona" Di Maria

Lors de la tranquille victoire du Real Madrid (4-0) face à Copenhague en 2013, l'Argentin régale le Bernabeu. Après avoir fait admirer sa technique, le numéro 22 régale CR7 d'un coup du foulard qu'il maîtrise à la perfection.

Le magicien d'Öz

Le réalisateur n'a rien dû y comprendre. Alors que Nacho Monreal n'apparaît même pas dans le champ de la caméra au moment où Mesut Özil s'empare du ballon, le meneur de jeu allemand régale son latéral d'une passe décisive parfaitement dosée. Magique.

Firmino dans le bon tempo

Lors de la saison du premier titre de champion des Reds depuis 30 ans et après que Mohamed Salah se soit appuyé sur lui, le numéro 9 (10 ?) contrôle de la semelle pour permettre à l'Égyptien de réaliser le une-deux dans le bon timing. La défense de Newcastle est impuissante et il est difficile de la blâmer pour ça.  

Benzema rend hommage à Guti

Dix ans après avoir été régalé par le gaucher, Karim Benzema décide de rendre hommage face à l'Espanyol Barcelone. Sur l'action, le Français donne l'impression d'avoir des yeux derrière la tête.

Quelle est selon vous la plus belle passe décisive du XXIe siècle ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
nacced 30 juin à 17:21

la passe de mahrez pour vardy..........leicter vs liverpool

bigreg64 30 juin à 13:24

La passe de Kaka pour Crespo en finale de LDC 2005

Dedew 29 juin à 21:51

Ben Arfa pour Lucho contre Valenciennes, en 2009-2010. Une talonnade magique !

rom0906 29 juin à 19:36

Pour voter, faut avoir regardé toutes les actions ! Et connaitre un minimum le foot.La talonnade de Guti pour Benzema est un chef-d'oeuvre incomparable. C'est tout.

Zidane-Tyson-Jordan 29 juin à 17:36

Celle de messi pour david villa lors du 5-0 contre le real avait sa place ( la deuxième celle du 4-0 )

voir toutes les réactions
ADS :