choupo moting (eric) (F.Faugere/L'QUIPE)
La questions qui fâche

Bernat, Choupo-Moting... Le PSG a-t-il fait son pire mercato de l'ère QSI ?

Aucun nom ronflant, à part Buffon, 40 ans, des recrues étonnantes et pas vraiment aux postes attendus, le PSG a effectué un mercato pour le moins surprenant cet été. Le pire de l'ère QSI ?

Il y a évidemment les faits, implacables. Depuis l'été 2017, qui a vu Neymar et Mbappé débarquer dans la capitale pour des sommes astronomiques, le PSG ne peut plus faire ce qu'il veut sur le marché des transferts, fair-play financier oblige. Une raison suffisante pour expliquer le mercato étonnant réalisé par le champion de France en titre ? Evidemment que non. S'il n'a pas pu étaler toute sa richesse pour faire gonfler son effectif, comme il l'avait fait auparavant en recrutant des Ibrahimovic, Thiago Silva, Cavani ou autre Di Maria, le club a tout de même dépensé quelques millions.
Pas de sentinelle en vue, et un latéral gauche qui interroge.
Mais, alors qu'il cherche désespérément un gros n°6 depuis un an, un besoin renforcé par le départ à la retraite cet été de Thiago Motta, Paris a mis 37 millions d'euros sur la table pour arracher Thilo Kehrer, 21 ans, prometteur... défenseur de Schalke. Pas de sentinelle en vue, ce qui a poussé Thomas Tuchel à faire monter Marquinhos d'un cran, avec le très peu de réussite qu'il a connu jusque-là, notamment mardi soir à Liverpool. L'autre priorité de recrutement du PSG était un latéral gauche de très haut niveau pour remplacer numériquement Yuri Berchiche et concurrencer, voire remplacer, un Layvin Kurzawa en grande difficulté à ce poste. Résultat : Juan Bernat, devenu indésirable au Bayern après trois saisons plus que discrètes (45 matches de Bundesliga sur la période), a posé ses valises à Paris pour une quinzaine de millions d'euros.
Soit 52 millions d'euros dépensés pour deux joueurs qui ne correspondent pas vraiment aux deux profils recherchés. Avec une telle somme, le PSG aurait certainement pu attirer un très bon 6. Fabinho a notamment rejoint Liverpool pour 50 millions, Seri le promu anglais Fulham pour 30... Et pour le reste ? Buffon est donc arrivé libre de la Juventus Turin. Choupo-Moting est venu «suppléer Cavani» d'après Tuchel, qui avait refusé quelques jours plus tôt de prêter le jeune Timothy Weah, alors doublure de Cavani, à Strasbourg. Et malgré le manque de joueurs dans l'entrejeu, Lo Celso a été prêté au Betis Séville, avec une option d'achat obligatoire si le club se qualifie pour une Coupe d'Europe... Brouillon, voire incompréhensible. Loin, très loin, en tout cas de son ambition clairement déclarée : «rêver plus grand».

Le PSG a-t-il fait son pire mercato de l'ère QSI ?

Bruno Rodrigues
Réagissez à cet article
500 caractères max
florent02 23 sept. à 9:06

Mercato raté. Les arrivées ne compensent pas les départs, c'est évident. Qui est l'amateur qui a autorisé le départ de Lo Celso ?

scarmendato 22 sept. à 20:59

Comparé à celui ayant vu devarqué Jesé, krichomachin, Lo Celso et Ben Arfa clairement pas. Du moins pas encore. On peut remercier au passage le soit disant fair play financier qui ne vise que certains championnats et certains clubs. S'il avait eu les coudées franches le PSG aurait bien évidemment recruté des joueurs d'un autre calibre

rousseau92320 22 sept. à 19:39

il faudra que l'on m'explique pourquoi Henrique fait venir un arrière gauche que le Bayern ne veut plus, BernatEn un match (contre Liverpool) il a démontré son absence totale de talent.A moins que les agents de joueurs se soient arrangés entres eux, c'est une faute professionnelle très grave.

ghys59 22 sept. à 19:21

Un grand merci à Henrique qui, en trois mercatos, et alors que Thiago Motta accumulait les blessures et avait décidé d'arrêter sa carrière de joueur, a été incapable de trouver une sentinelle digne de ce nom. C'est de la faute professionnelle!

gwenael.begasse 22 sept. à 16:54

l’été 2016 était pas mal non ... Ben Arfa mal exploité et pas joué Krycho un échec total Jese même cinéma, J’oublie peut être quelqu’un de ce brillant mercato. 3 ans que le mercato n’est pas à la hauteur de ce que veut le PSG.

voir toutes les réactions