Podcast

Big five, le podcast foot européen de L'Équipe : le jeu de l'Atalanta, réconfort de Bergame

Ville du nord de l'Italie cruellement endeuillée par le coronavirus, Bergame a retrouvé un rien le sourire grâce à l'Atalanta. Adversaire du PSG en C1 le 12 août, la « Dea » a fini troisième de Serie A avec un jeu enthousiasmant.

Près de 7 000 morts dans la cité lombarde et sa province, Bergame a été frappée en son coeur par la pandémie de coronavirus. La ville ouvrière a pansé ses plaies et retrouvé son équipe de football le 21 juin. 13 matches plus tard, le bilan est impressionnant : 9 victoires, 3 nuls et 1 seule défaite en Serie A. L'Atalanta termine à 5 points du champion, la Juventus. Qu'est-ce que les performances de la « Dea » racontent de Bergame, de cette ville fière et résiliente ?

lire aussi

Décryptage : l'Atalanta, un cas à part
Le grand artisan de ce succès, c'est Gian Piero Gasperini. À 62 ans, ce Turinois, adoubé par les Tifosi de l'Atalanta, a fait de ce club luttant pour le maintien une équipe qualifiée pour la Ligue des champions cette saison. Une première historique. Avant le quart de finale face au PSG (le 12 août), la formation lombarde et son football total fascinent. Comment Gasperini a-t-il mis ce jeu en place ? Et que doit redouter tout particulièrement le champion de France ?
Animé par Marie-Amélie Motte, avec Valentin Pauluzzi (par téléphone, à Milan en Italie), Dan Perez et Thomas Simon. Réalisé par Roland Richard et Gil Baudu.

lire aussi

Retrouvez tous les épisodes de Big five

lire aussi

Abonnez-vous sur Apple Podcasts

lire aussi

Abonnez-vous sur Google Podcasts
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gauchos 8 août à 15:54

Plus le temps passe et plus ils ressemblent à l’OM juste avant le Covid. Ils ont joué en surregime et ils sont cramés bouillis. Plus la canicule qui se met en place, le PSG peut faire jouer les U20. Tout ne sera que question de fraîcheur et de ce côté les clubs français ont au moins 10 matchs d'avance.

ADS :