Top 5 des Africains d'Europe

Brahimi et Yaya Touré, le retour des stars

Au menu du top 5, Yacine Brahimi et Yaya Touré ont retrouvé des couleurs. Alors que l'ex-futur joueur de l'OM, Samatta a inscrit son premier but en Belgique.

1. Aly Samatta (RC Genk/Tanzanie)

La période d'adaptation ? Aly Samatta ne connait pas vraiment. Débarqué cet hiver à Genk, l'attaquant tanzanien, courtisé un temps par l'OM, a ouvert son compteur dimanche dernier contre le FC Bruges, deux minutes après son entrée en jeu (c'était sa quatrième apparition). Pas mal comme début d'aventure en Jupiler League pour celui qu'on surnomme "Samagoal". Ce but à la 81e de l'ex-joueur du TP Mazembe face au leader permet à son club de rester en course pour une qualification en play-offs du Championnat belge. Quelque chose nous dit qu'on n'a pas fini d’entendre parler du récent  vainqueur de la Ligue d'Afrique des Champions avec les Corbeaux de Lubumbashi...

2. Manucho (Rayo Vallecano/Angola)

Trois minutes et un doublé express pour Manucho. Mené 2-0 à Séville contre le Bétis, le Rayo Vallecano a profité de l'entrée décisive de l'attaquant angolais pour repartir avec un précieux point dans sa lutte pour le maintien en Liga. Apparu à la mi-temps à la place du buteur maison "Miku", l'ancien joueur de Manchester United (trois matches en 2009), va se faire remarquer par deux buts de grandes qualités. D'un timing parfait après un centre de Trashorras, Manucho décroisait sa tête pour réduire la marque (48e). Trois minutes plus tard donc, il inscrivait l'un, si ce n'est le but de la journée grâce à un retourné dans la surface. À 32 ans, la Palanca Negra («antilope noire») a encore de l'élan.
On n'a pas fini d'entendre parler du défenseur du Napoli. (201257+0000,STEFANO RELLANDINI/Reuters)
On n'a pas fini d'entendre parler du défenseur du Napoli. (201257+0000,STEFANO RELLANDINI/Reuters)

3. Yacine Brahimi (FC Porto/Algérie)

Quand l'Algérien va, ça sent souvent très bon pour le FC Porto. Après avoir touché la barre en tout début de match, le meneur de jeu ouvrait la marque avec beaucoup de sérénité (9e). Très présent, il s'est dépensé et a permis de fluidifier le jeu des Dragons. Quelques minutes plus tard, sur un côté, il réalisait un festival en mettant quatre adversaires dans le vent. Remplacé en fin de rencontre après une alerte à la cuisse, Yacine Brahimi a donc inscrit son cinquième but en Liga NOS, et a retrouvé des couleurs tout comme le FC Porto qui enchaîne un troisième succès.

4. Yaya Touré (Manchester City/Côte d'Ivoire)

Après sa bonne prestation à Kiev en C1, le capitaine de la sélection ivoirienne a confirmé son retour en forme contre Liverpool en finale de la Coupe de la Ligue (1-1 a.p., 3 t.a.b à 1). Omniprésent, il s’est avéré très efficace à la récupération, et a servi de première rampe de lancement aux Citizens. L'Élephant a garni un peu plus son armoire à trophées grâce à cette victoire au bout du suspense. Cerise sur le gâteau, c'est lui qui a inscrit le but décisif lors de la séance des tirs au but. Patron le Yaya.

5. Kalidou Koulibaly (Naples/Sénégal)

Il n’a pas fini de faire parler de lui. Après les cris racistes lancés à son encontre il y a quelques semaines lors d'un match à la Lazio ou encore l'épisode Didier Deschamps qui le suit pour une sélection en équipe de France, l'international sénégalais s'est encore montré très rassurant avec la défense du Napoli lundi contre la Fiorentina à Artemio Franchi (1-1). Même si son club n'a pas réussi à décrocher les trois points, Koulibaly a été intraitable dans toutes ses interventions. Décisif en fin de match devant Kalinic, il a rendu une copie très propre. Sans aucun doute, il est l'un des meilleurs à son poste en Europe.
Nabil Djellit 
Réagissez à cet article
500 caractères max