briancon (anthony) - 23 - savanier (teji) (F.Mons/L'Equipe)
Ligue 1

Briançon, Savanier, Bobichon... L'équipe type de la décennie du Nîmes Olympique

Toute cette semaine, pour la première journée de Ligue 1 en 2020, FF vous propose son onze type de la décennie pour chaque formation. Voici celle du Nîmes Olympique.

Gardien

S'il est en train de disputer sa deuxième saison seulement chez les Crocos, Paul Bernardoni fait l'unanimité dans le Gard. Prêté par les Girondins de Bordeaux, le jeune gardien a grandement participé à la belle saison 2018-2019 des Nîmois dans l'élite. Auteur de 10 clean sheets en 38 matches, le portier s'est également imposé chez les Espoirs lors de ce brillant exercice. L'excellent état d'esprit qui semble l'animer depuis le début de sa carrière lui a également permis de se faire une place de choix parmi les joueurs les plus appréciés des Costières.

Défenseurs

C'est un nom qui résonne dans les coeurs gardois pour son côté leader et déterminant dans la remontée du club nîmois dans l'élite. Lui, c'est Fethi Harek, quatre années pleines en Ligue 2 avant de rester dans l'ombre en L1 jusqu'à son départ. Dans le couloir droit, il porte pour sa part toujours les couleurs du NO mais cela ne devrait plus durer bien longtemps. Car Sofiane Alakouch - qui tutoie déjà la barre des 100 matches avec le club à seulement 21 ans (!) - progresse à vitesse grand V et les prétendants pour s'attacher ses services se multiplient. Dans l'axe, le capitaine d'hier et d'aujourd'hui, Anthony Briançon, fait figure de taulier. Formé à l'Olympique Lyonnais, le défenseur incarne la grinta qui a permis aux hommes de Bernard Blaquart de se hisser en Ligue 1 et de bien y figurer, l'an passé. Il en est déjà à 184 matches et... 17 buts avec le club qui l'a adopté. A ses côtés, on retrouve Benoît Poulain, grand artisan de la remontée du club en Ligue 2 lors de la saison 2011-2012 et capitaine au début de la décennie.

Milieux

Dans notre double-pivot chargé de protéger la défense et d'amorcer les offensives gardoise, Téji Savanier est évidemment au rendez-vous. Meilleur passeur du Championnat la saison dernière avec 13 (!) unités, le relayeur est resté dans le cœur des supporters nîmois malgré son passage chez le rival montpelliérain. C'est dire. Auteur de 8 buts et 2 passes la même année, Antonin Bobichon complète le duo pour équilibrer (un peu) l'équipe. Couloir gauche, on retrouve Nicolas Benezet, qui a terminé sa formation dans le Gard et été décisif plus de trente fois lors des trois saisons qu'il a passées chez les Crocos. A l'opposé, Toifilou Maoulida et ses bandelettes soutiennent la comparaison. Décisif à vingt-deux reprises avec le club en deux saisons de Ligue 2, le natif de Kani-Kéli y a laissé une belle trace.

Attaquants

Devant, on retrouve logiquement un duo qui a terrorisé la Ligue 2 lors de la saison 2017-2018. Au cours de cet exercice, Umut Bozok et Renaud Ripart cumuleront à eux deux 38 actions décisives. Si la Ligue 1 a moins bien réussi au premier cité, le second y a inscrit 8 buts l'an passé et n'est plus descendu sous la barre des 10 unités (buts + passes décisives) depuis la saison 2015-2016. Vous avez dit solide ? - T.P.
Réagissez à cet article
500 caractères max
maximumuse 7 janv. à 6:30

rôle majeur de Touafilou quand le club était dans la panade. mercisurtout ne pas oublier Mr Blaquart !Mais bon pour ce qu'il en reste depuis cet été... pfff

nyco_la 6 janv. à 13:59

"Devant, on retrouve logiquement un duo qui a terrorisé la Ligue 2 lors de la saison 2017-2018."C'était Alioui-Bozok.

nyco_la 6 janv. à 13:59

"Devant, on retrouve logiquement un duo qui a terrorisé la Ligue 2 lors de la saison 2017-2018 ?"C'était Alioui - Bozok...

ADS :