Ligue 1

Bruno Genesio sur l'arbitrage d'OL-Reims : « Il faudra m'expliquer certaines choses »

L'entraîneur lyonnais Bruno Genesio est revenu sur les décisions arbitrales contraires à l'OL face à Reims (1-1).

Le début d'année 2019 de l'OL n'est pas vraiment probant : après sa victoire à Bourges (N3) en 32e de finale de Coupe de France, l'équipe de Bruno Genesio a été éliminée en quart de finale de Coupe de la Ligue par Strasbourg (1-2) puis tenue en échec par Reims en L1 (1-1). L'entraîneur lyonnais a tenu à relativiser ces impairs en rappelant que plusieurs faits de jeu ont freiné sa formation, notamment contre les Champenois.
« J'ai vu aussi des matches à la télévision samedi et dimanche, et il faudra m'expliquer certaines choses, a-t-il expliqué ce mardi midi. Reprenez mes conférences de presse avant l'utilisation de la VAR. On est en plein dedans, c'est toujours l'interprétation de l'homme finalement. Vendredi, on ne nous accorde pas un penalty parce que la faute (Abdelhamid marche sur le pied de Bertrand Traoré) est soi-disant pas intentionnelle, le dimanche soir on refuse un but à Marseille pour une faute qui n'est pas intentionnelle.
« Finalement, Michel Platini avait sûrement raison »
Il y a aussi une main à Nantes-Rennes, si on ne siffle pas là-dessus avec le Var, je ne sais pas quelle règle il faut inventer ! Rien que ce week-end il y a trois erreurs. Enfin pas trois erreurs, trois interprétations différentes qui font prendre trois décisions différentes. Il faut qu'à un moment donné les décisions soient uniformisées. J'ai eu cette discussion avec M. Millot (l'arbitre de Lyon-Reims) et ça s'est très bien passé, d'ailleurs. Mais on ne peut pas me dire qu'il n'y a pas penalty parce que la faute n'est pas intentionnelle. D'ailleurs, j'ai dit à M. Millot : on va imaginer un autre cas, un gars va pour marquer, le défenseur revient, et sans faire exprès marche sur le talon de l'attaquant, qui tombe, vous ne sifflez pas penalty ? Il m'a dit ben si, dans ce cas-là oui. Que ce soit intentionnel ou pas, il y a faute. À part pour les mains, je n'ai jamais entendu dire qu'il fallait une intentionnalité. Est-ce qu'on est sûr qu'Abdelhamid ne le fait pas exprès ? »
Bruno Genesio est aussi revenu sur le but refusé pour hors-jeu à Bertrand Traoré, en première période : « Sur la première image il n'y a pas hors-jeu, sur la deuxième il y a hors-jeu sauf que sur le deuxième le ballon est déjà parti depuis un ou deux dixièmes de seconde. Et là il y a encore 0-0, et quand on connaît l'importance du premier but face à une équipe très bien organisée comme Reims, on peut quand même dire que ça influence le résultat final du match. Ce n'est pas pour incriminer M. Millot, juste pour replacer le contexte : contre Reims, il y a eu des éléments contraires. »
L'OL se déplace ce mercredi à Toulouse sans Marçal, suspendu, mais avec Lucas Tousart, de retour de blessure.
Réagissez à cet article
500 caractères max