20.11.2018, Stadium MK, Milton Keynes, ENG, Testspiel, Brasilien vs Kamerun, im Bild Eric Maxim Choupo-Moting of Cameroon // Eric Maxim Choupo-Moting of Cameroon during the International Friendly Match between Brazil and Cameroon at the Stadium MK in Milton Keynes, Great Britain on 2018/11/20. EXPA Pictures © 2018, PhotoCredit: EXPA/ Focus Images/ Martyn Haworth  *****ATTENTION - for AUT, GER, FRA, ITA, SUI, POL, CRO, SLO only***** *** Local Caption *** (Martyn Haworth/Focus Images/EX/PRESSE SPORTS)
CAN 2019

Cameroun, Comores, Maghreb, nouveaux venus, grands absents : ce qu'il faut retenir du dernier week-end d'éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations

Le rideau est tombé dimanche sur les éliminatoires du tournoi africain dont la 32e édition aura lieu en Egypte du 21 juin au 19 juillet. Voici ce qu'il faut retenir du plateau qui sera présent au pied des pyramides dans un peu moins de trois mois. En attendant le tirage au sort, au Caire le 12 avril prochain.

Cameroun, qualifié sportivement mais...

Vainqueurs 3-0 des Comores samedi à Yaoundé, les champions 2017 ont validé sur le terrain leur qualification lors de cette sixième et dernière journée. Cependant, les Comores ont saisi le TAS et réclament l'exclusion du Cameroun. La Fédération insulaire s'appuie sur les textes de la CAF qui disent que lorsqu'un pays est dans l'incapacité d'organiser la CAN – la CAF a retiré au Cameroun le tournoi 2019, et lui a confié l'édition 2021 – l'équipe est éliminée de l'épreuve.

Le Maghreb en force...

L'Algérie, le Maroc, la Tunisie se sont tous facilement qualifiés pour le tournoi. Le dernier vainqueur issu du Maghreb est la Tunisie en 2004. À l'exclusion de la Libye, battue dimanche et éliminée par l'Afrique du Sud, les cadors du Nord seront donc en première ligne pour prétendre à la succession du Cameroun. Algérie (Belmadi) et Tunisie (Giresse) se présenteront avec un nouveau sélectionneur par rapport à 2017. Hervé Renard, en revanche, était déjà là il y a deux ans mais ne devrait pas aller au-delà de cette échéance avec les Lions de l'Atlas.

... L'Afrique de l'Est aussi

Quatre représentants de l'Est, c'est du jamais vu ! Outre l'Ouganda et le Kenya (absent depuis 2004), le tournoi verra la première participation du Burundi et le retour de la Tanzanie, qui n'a pas disputé la phase finale depuis... 1978 ! À noter que la COSAFA (l'Afrique australe) sera elle aussi très présente puisqu'elle place cinq équipes avec la Namibie, l'Afrique du Sud, Madagascar, le Zimbabwe et l'Angola.

Nouveaux venus

Egypte 2019, qui rassemblera pour la première fois 24 qualifiés, verra la première apparition du Burundi, de Madagascar et de la Mauritanie. Les Hirondelles du Burundi ont éliminé le Gabon (1-1) samedi passé à Bujumbura et terminent deuxièmes du groupe derrière le Mali. Madagascar, dirigé par le Français Nicolas Dupuis, boucle également à la deuxième place derrière le Sénégal, qui a remporté la «finale» du groupe samedi à Thiès (2-0). Quant à la Mauritanie de Corentin Martins, elle a brillamment réussi à terminer dans la foulée de l'Angola. Elle écarte du même coup le Burkina Faso.

Grands absents

La Zambie, championne 2012, a terminé dernière de son groupe. Le Gabon de Pierre-Emerick Aubameyang finit troisième. Autre absent de marque, le Togo mondialiste 2006 battu 2-1 par le Bénin dans un choc d'une grosse intensité dramatique dimanche. Claude Le Roy espérait disputer sa dixième phase finale de CAN avec le Togo, il devra patienter... jusqu'en 2021 au moins. Enfin, le Burkina Faso, troisième et invaincu en 2017, est écarté par la Mauritanie.
Les qualifiés : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Burundi, Cameroun, Côte d'Ivoire, Egypte, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Kenya, Mali, Madagascar, Maroc, Mauritanie, Namibie, Nigeria, Ouganda, RD Congo, Sénégal, Tanzanie, Tunisie, Zimbabwe.
Frank Simon 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :