Soccer Football - Africa Cup of Nations 2019 - Round of 16 - Ghana v Tunisia - Ismailia Stadium, Ismailia, Egypt - July 8, 2019 Tunisia's Yassine Meriah celebrates after scoring during the penalty shootout REUTERS/Amr Abdallah Dalsh (Reuters)

CAN 2019 : Les notes de Ghana-Tunisie

Au terme d'une rencontre marquée par de nombreux déchets techniques et erreurs individuelles, la Tunisie s'est finalement qualifiée aux tirs au but. Les notes de FF.

Les notes du Ghana

Ce n’était pas Air Jordan Ayew (5)
En pleine confiance durant cette CAN où il avait déjà planté deux buts, Jordan Ayew a une nouvelle fois tenté de provoquer, de combiner et de marquer pour son pays. Mais en vain, bien bloqué par Bronn et surtout Meriah. Néanmoins, l’attaquant de Crystal Palace était le premier ghanéen à se mettre en évidence sur un centre-tir puissant mais repoussé par Hassen (14e). Puis sur une percée et un centre tendu bien repris par son frère André dont le but a été annulé pour une main inexistante de Partney (41e). Précieux dos au but, il n'arrivait pas toutefois à se créer de franches opportunités. La plus dangereuse a finalement été une tête trop enlevée sur une touche de Wakaso (49e). Sans réaction après l’ouverture du score tunisienne, Jordan Ayew a traversé la prolongation dans l’ombre. C’est lui pourtant qui obtenait l'ultime balle de qualification mais il dévissait sa reprise, gêné par le retour de Bronn (115e). Lors de la séance de tirs au but, il a nettoyé la lucarne mais a finalement vu son équipe se faire éliminer de la CAN dès le stade des huitièmes de finale.
 
Ofori 4
Baba 4
Adams 5
Boye 5
Yiadom 5
Wakaso 7
Acquah 5 (remplacé à la 75e par Ekuban, 4)
Partey 5
A. Ayew 4
Owusu 4
J. Ayew 5.

Pour être noté, un joueur doit impérativement disputer au moins 45 minutes.

Les notes de la Tunisie

Ave Meriah (7)
Au sein d’une défense peu en confiance depuis le début de la compétition, Meriah a su tirer son épingle du jeu et contenir les principales velléités ghanéennes. Imbattable dans les duels aériens du haut de son 1,88 m, solide en un contre un et serein à la relance, le défenseur de l’Olympiakos a à la fois donné de l’allant et rassuré sa sélection. Il a même failli scorer après un cafouillage dans la défense des Black Stars, mais sa tentative était contrée par un pied ghanéen (71e). Puis, alors que son gardien était battu après une sortie hasardeuse, c’est lui qui se sacrifiait intelligemment pour éviter l’égalisation (78e). S’il ne pouvait rien sur le coup du sort égalisateur (90e+1), il a évité à son équipe de sombrer dans la panique et a inscrit son tir au but, permettant à la Tunisie de rejoindre Madagascar en quart de finale de la CAN.
 
Hassen 5
Kechrida 6
Bronn 5
Meriah 7
Haddadi 4
Skhiri 5
Sassi 5
Chaalali 6
Msakni 5
Badri 3 (remplacé à la 68e par Khazri, 6)
Khenissi 6.
 
Arbitre : M. Gomes (AFS), 5.
Note du match : 9/20.