Soccer Football - Africa Cup of Nations 2019 - Round of 16 - Mali v Ivory Coast - Suez Stadium, Suez, Egypt - July 8, 2019  Ivory Coast's Wilfried Zaha clashes with Mali's Youssouf Kone          REUTERS/Suhaib Salem (Reuters)
CAN 2019 - Huitièmes

CAN 2019 : Les notes de Mali - Côte d'Ivoire

Secouée et parfois même assiégée, la Côte d'Ivoire a tout de même trouvé les ressources nécessaires pour terrasser de séduisants Maliens (1-0). Les notes du match.

Les notes du Mali

Traoré, d'une justesse quasi-implacable (7)
Son entente avec Diaby sur le côté droit aura émerveillé le stade de Suez pendant près de quarante-cinq minutes. Et son apport aussi. Dans un excellent jour, Traoré s'est montré à son avantage face aux Ivoiriens. Et ce, malgré la défaite. Offrant à ses partenaires de nombreuses solutions et des lignes de passes intéressantes, le Rennais a aussi distillé des centres d'une grande qualité, lesquels étaient variés et souvent dans la bonne zone. Malheureusement, ils n'auront que trop rarement trouvé preneur, la faute à un manque de présence ... Et au contraire de sa défense centrale, le bonhomme a été des plus convaincants au moment de contrôler sa profondeur, ne se faisant jamais enrhumer par son vis-à-vis. Une prestation solide, qui n'est malheureusement pas récompensée.
 
Diarra 6
H. Traoré 7
Wagué 5
Fofana 4
Y. Koné 5
Samassékou 6
Haidara 6
L. Coulibaly 4
A.Diaby 6
Djenepo 6
Marega 5.

Les notes de la Côte d'Ivoire

Et Zaha surgit (6)
À l'instar de ses coéquipiers, il aura peiné tout du long pour épouvanter Samassékou et consorts. Mais face à une arrière-garde malienne aux abois au moment de sécuriser sa profondeur, Zaha a su tirer son épingle du jeu. Et de quelle manière ! S'il allumait une première mèche (7e), l'ancien Mancunien s'est surtout distingué en conduisant les siens sur le bon chemin. Celui des quarts de finale de cette CAN. Sur une longue ouverture de Gbohouo, légèrement déviée par les soins de Kodjia, Zaha prenait l'ascendant sur Koné, se faufilait dans la surface de réparation et plantait une jolie banderille au bien malheureux Diarra (75e). Emballé, c'est pesé. S'il n'a pas toujours été à son aise, l'attaquant de Crystal Palace a pointé le bout de son nez au meilleur des moments. Pour le plus grand bonheur des Eléphants.
 
Gbohouo 6
M. Bagayoko 3
 I. Traoré 6
Kanon 5
W. Coulibaly 5
Gbamin 5
Sery Dié 6
Kessié 5
Pépé 5
Zaha 6
Kodjia 5.
 
Arbitre : J. Sikazwa (ZAM), 6.
Note du match : 12/20.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :