mahrez (riyad) (A.Reau/L'Equipe)
CAN 2021 - Eliminatoires

CAN 2021 (Eliminatoires) : Riyad Mahrez, Hakim Ziyech et Youssef Msakni, les stars au rendez-vous

Les trois leaders offensifs, Riyad Mahrez, Hakim Ziyech et Youssef Msakni, ont porté leur sélection nationale lors des matches de novembre dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021. Retour sur les prestations de ce trio du Maghreb.

Riyad Mahrez, injouable

Evidemment, il y a ce but devenu viral où on voit l'international algérien devenir un candidat sérieux au prochain prix Puskas, récompensant le plus beau but de l'année... Pas besoin de vous le raconter. Vous l'avez vu, les défenseurs zimbabwéens aussi. Mais Riyad Mahrez avait déjà commencé son festival de CAN lors du premier match face aux Warriors à Alger. L'ailier de Manchester City avait déposé le ballon sur la tête de Sofiane Feghouli avant d'enchaîner sur un but subtilement conclu par un petit piqué. Parfois discret dans le jeu, quand il décide de gagner le match, l'Algérien le gagne... En 61 sélections, il est désormais impliqué 49 fois dans un but (18 buts et 31 passes décisives).

Lire :
-Le résumé du match aller
-Le résumé du retour, avec la qualification de l'Algérie et les buts de Delort et Mahrez

Youssef Msakni, décisif en aller-retour

Avec la Tunisie, Youssef Msakni sait être présent au moment opportun pour permettre à sa sélection de se qualifier pour une quinzième CAN consécutive. Le 13 novembre dernier, grâce à un penalty obtenu et transformé en première période, Msakni a offert la victoire à son pays face à la Tanzanie (1-0) dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2021. Quatre jours plus tard à Dar es Salam, en faux pied sur le côté gauche dans le 4-3-3 de Mondher Kebaier, le capitaine des Aigles a distillé une passe décisive pour le Marseillais Saîf-Eddine Khaoui. En première intention, après une récupération haute de Ali Maaloul, le technicien tunisien a subitement glissé un ballon dans l'intervalle pour son compatriote. En Afrique, il reste toujours aussi impactant, même si son volume n'est plus aussi dense notamment à partir de la 60e minute... A 30 ans, il a inscrit son douzième but en 66 sélections. Le joueur d'Al-Duhail conserve le leadership technique et ses inspirations dictent souvent les résultats.

Ziyech, en mode maestro

Comme avec Chelsea, Hakim Ziyech a continué sa marche en avant avec sa sélection marocaine. Lors de la double confrontation contre la Centrafrique, on a eu le sentiment que c'était une cour de recré pour l'ailier marocain, qui a littéralement écœuré les Fauves du Bas-Oubangui. A Casablanca, samedi dernier, l'ancien de l'Ajax a déjà posé sa griffe sur le match. Le joueur de 27 ans a été impliqué sur les quatre buts de son équipe (un doublé, une passe décisive et une ouverture qui a permis à Aymen Barkok d'offrir son premier but international à Zakaria Aboukhlal). Au retour, joué à Douala, le leader technique en a remis une couche avec un but et une passe décisive. Dans le jeu, Hakim Ziyech a provoqué de nombreux décalages dans son couloir gauche mais aussi ailleurs en dézonant régulièrement. Sur ses six derniers matches, le gaucher affiche cinq buts et cinq passes décisives. Au Maroc, le patron c'est lui...

Lire :
-Le résumé du match aller
-Le résumé du match retour
Nabil Djellit
Réagissez à cet article
500 caractères max
mirsa83 19 nov. à 19:58

Mention spéciale à Riyad Mahrez et son but exceptionnel

Kenzou 19 nov. à 18:53

Mane a aussi porte le Sénégal .Il mérite d’être cité parmi les maestro de la CAN ( éliminatoires ).

sarrl35 19 nov. à 11:54

et mané qu'est ce qu'il a fait.

nahiko 19 nov. à 9:33

Trois joueurs , total " regal " !!!

ADS :