Les célébrations de l'Algérie ont viré au drame au Maroc. (Reuters)
CAN

CAN : les célébrations de la victoire de l'Algérie ont été endeuillées par la mort d'une jeune femme au Maroc

Selon l'agence marocaine MAP, qui cite les autorités du pays, une femme de 24 ans est morte à Laâyoune, en marge des célébrations du sacre de l'Algérie à la CAN, entachées par « des actes de sabotage et de pillage ».

Vendredi soir, les Marocains ont célébré le sacre de leurs voisins algériens, vainqueurs de la CAN. Au plus haut niveau de l'État, le roi du Maroc Mohammed VI s'est d'ailleurs fendu d'un vibrant message de félicitations au président algérien par intérim Abdelkader Bensalah.
Si les festivités ont battu leur plein dans plusieurs villes marocaines, à Laâyoune (Sahara occidental, contrôlé par le Maroc), les célébrations ont été entachées par des « actes de sabotage et de pillage » d'un « groupe d'individus », selon les autorités marocaines, citées par l'agence de presse marocaine MAP.
Une femme de 24 ans est décédée, rapporte la même source, qui ne précise pas la cause du décès, et indique qu'une enquête a été ouverte et que des « dizaines d'éléments des forces publiques ont été blessés ».
Réagissez à cet article
500 caractères max
amirouche.mehidi 21 juil. à 22:34

Malheureusement c'est la version strictement marocaine.Tout d'abord les événements se sont déroulés à Al Ayoune au Sahara Occidental. Et les manifestants n'étaient pas des marocains mais des sahraouis qui ont de forte raison de soutenir l'équipe d'Algérie. Les Sahraouis, dans leur immense majorité, dans la partie du sahara occidental controlée par le Maroc, refuse la présence marocaine dans leur pays et soutiennent le F.Polisario symbole de leur identité et leur indépendance.

ADS :