Soccer Football - Africa Cup of Nations 2019 - Quarter Final - Ivory Coast v Algeria - Suez Stadium, Suez, Egypt - July 11, 2019  Ivory Coast's Max Gradel in action     REUTERS/Mohamed Abd El Ghany (Reuters)
CAN 2019 - Quarts

CAN : les notes de Côte d'Ivoire - Algérie

Bousculée et même malmenée par moments, l'Algérie a tout de même trouvé les ressources nécessaires pour s'offrir le scalp de la Côte d'Ivoire (1-1, 4 t.a.b. à 3) et rallier les demi-finales. Mbolhi a été déterminant. Les notes du match.

Les notes de la Côte d'Ivoire

Gradel a été omniprésent 6
Nicolas Pépé mis sur la touche par son boss, Max-Alain Gradel prenait place dans le onze de départ des Éléphants ce jeudi face à l'Algérie. Une petite surprise en somme. Mais force est de constater que le Toulousain a donné raison à sélectionneur, Ibrahima Kamara. Inspiré et déséquilibrant sur son côté gauche, l'ancien Stéphanois allumait la première mèche, obligeant Mbolhi à étaler ses talents et dévier le cuir sur le poteau (6e). Quelques instants plus tard, il se distinguait par une récupération haute, avant de s'infiltrer dans la surface et frapper (16e). Son activité de tous les instants et ses - nombreux - dribbles tranchants ont donné le tournis à des Fennecs parfois anxieux. Il ne lui aura finalement manqué qu'un but ou une passe décisive pour embellir sa belle prestation ... Et ce malgré qu'il son tir au but réussi.

Gbohouo 6
Bagayoko 4
Traoré 4
Kanon 5 (remplacé à la 54e par Comara 5)
Coulibaly 3
Kessié 5
Dié 5
Sangaré 4
Gradel 6
Kodjia 6
Zaha 5

Les notes de l'Algérie

L'Algérie a pour Rais, Mbolhi 7
Sa parade exceptionnelle en tout début de match sur une jolie frappe de Gradel a donné le ton (6e). Sérieux et appliqué, le portier des Fennecs s'est montré à son avantage, tenant son rang tout du long. Et s'il n'a pas eu un travail monstre à réaliser, les frappes ivoiriennes n'étant pas des plus létales, le gardien algérien a été autoritaire sur ses sorties aériennes et précieux sur sa ligne. Pendant un bon moment, il se sera mué en mur quasi-infranchissable, mais ce pion de Kodjia (61e) a mis fin à sa folle invincibilité depuis le début de la compétition. Néanmoins, il aura été précieux lors de la séance des tirs au but, en s'opposant parfaitement à Bony. Une partition dans la lignée de son tournoi ... Solide !

M'Bolhi 7
Atal non noté (remplacé à la 29e par Zeffane 3)
Mandi 5
Benlamri 7
Bensebaini 5
Guedioura 6
Feghouli 6
Bennacer 5
Mahrez 4
Belaïli 6
Bounedjah 5

L'arbitre : B. Tessema (ETH) 6
La note du match : 13/20 
Mehdi Arhab
Réagissez à cet article
500 caractères max
menzoughani 12 juil. à 19:33

vive l'algerie ,après les éléphants place au dinosaures (je vendredirai ) Azul D ahmayen pour toi Mehdi s la kabylie

menzoughani 12 juil. à 19:30

Fier de vous ,après les éléphants place au dinosaures ! (je vendredirai) !

RYO 12 juil. à 15:48

Bravo à cette équipe de Guerriers du désert, Tout le monde est à féliciter… Joueurs, Staff, Public etc. Bounedjah fait tout dans cette CAN sauf marquer des buts. Il fait un très bon tournoi, il aide ses coéquipiers à marquer des buts et il pèse très lourd sur la défense des adversaires. Il veut coute que coute marquer, c'est justement la raison pourquoi il ne marque pas. Je pense qu'il peut être très efficace s'il joue comme il a l'habitude de faire, les buts viendront….

djad16 12 juil. à 1:19

Un travail collectif louable , il aurait pu largement plier le match en 90' , ainsi ereintés par les 120',en moins de trois jours la recuperation sera tres difficile avant d'affronter un autre tenor du foot africain, les green eagles.

ADS :