Maxime Saada, le président du directoire de Canal +. (F. Faugère/L'Équipe)
Médias

Les justifications de Canal + auprès de la LFP pour ne pas payer une partie des droits TV

Dans une lettre adressée à la LFP, Canal + a justifié son refus de paiement d'une partie des droits TV à la suite de la suspension de la Ligue 1.

Le 5 avril, Canal + ne veut pas payer les 110 M€ prévus dans le contrat qui lie le diffuseur à la LFP. Dans une longue lettre, son président du directoire, Maxime Saada, justifie cette décision. « Cette suspension de paiement s'inscrit dans un contexte où la crise sanitaire affecte durement la quasi-totalité des activités de notre groupe. Nos activités de télévision payante en France sont fortement impactées par la fermeture d'une part importante de nos canaux de vente et par l'affaiblissement de l'attractivité de nos offres Sport, écrit-il notamment. Nos revenus publicitaires sont en chute libre. [...] Nos activités de télévision à l'international et Studiocanal sont également sévèrement touchées. Nous sommes donc dans l'obligation de prendre les mesures nécessaires pour atténuer l'impact financier de cette crise. »
Les millions que Canal refuse de payer
Canal +, qui met également en avant le flou entourant la reprise, donne enfin un conseil à la LFP : « Certaines ligues et certains clubs à l'étranger, notamment en Allemagne, semblent avoir pris des initiatives de façon à soutenir les clubs nationaux et à réduire les charges liées aux joueurs. »
Sky Sports et BT Sport pourraient perdre un milliard d'euros
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :